Test du petit bijou Canon Ixus 700

Test du petit bijou Canon Ixus 700

Depuis de longues années, on connaît bien le concept Ixus, que Canon a lancé du temps de l’argentique. Les principales caractéristiques de cette famille Ixus sont un design compact, de qualité et avec un boîtier en acier et une performance optique de haut niveau qui assure une qualité d’image toujours surprenante pour des appareils aussi compacts. Canon a logiquement adapté son concept au numérique et la famille des Ixus numérique a démarré en fanfare avec les Ixus Digital, puis Ixus V2, Ixus 300 etc. En 2005, Canon annonce ce prometteur Ixus 700, doté d’un capteur de 7 mégapixels et d’un zoom optique 3x. Si on peut se demander si autant de pixels ont bien leur place dans un boîtier si petit et s’ils servent à quelque chose, une chose est certaine, Canon a cédé à la course aux pixels, logique des temps.

Nous avons mis ce boîtier à rude épreuve dans notre test terrain et sur notre banc d’essai DxO Analyzer 2.

Publié le 14 septembre 2005 - 0:00 par La rédaction

CONCEPTION ERGONOMIE DESIGN

canon digital ixus 700

Publicité
Canon Ixus 700 – De l’Ixus massif
Un digne représentant de la famille Ixus de Canon se doit d’avoir un design élégant et une finition impeccable, alors l’Ixus 700, véritable porte drapeau de la gamme Ixus, ne pouvait pas faire moins que d’apparaître comme un des ultra compacts les mieux finis de l’année 2005. Le boîtier en acier donne une impression de robustesse et cet Ixus 700 apparaît comme un vrai baroudeur. Le revêtement satiné est très élégant et discret. Ce n’est pas un appareil tape à l’?il, il est juste élégant. D’ailleurs son design tranche avec ce qu’on avait connus dans cette série Ixus et les arrêtes saillantes traditionnelles laissent place ici à des rondeurs qui adoucissent le look et assurent une excellente prise en main : l’Ixus 700 est très confortable. L’impression de robustesse est aussi à mettre au crédit d’un poids assez élevé (192 grammes) toutes proportions gardées, pour un ultra compact (il est d’ailleurs légèrement plus léger que son prédécesseur l’IXUS 500). Mais l’appareil est très compact en volume puisqu’il ne mesure que 89.5x57x26.5 mm, il est donc très dense, c’est en effet du concentré de technologie.

Canon Ixus 700 – Fonctionnement très abouti
Du point de vue du fonctionnement, les compacts numérique Canon sont assez aboutis du fait de la grande expérience de la marque en la matière. La bague de commande fait son apparition sur l’IXUS 700 pour mettre l’appareil en mode visualisation, prise de vue automatique, prise de vue dite « manuelle », prise de vue en mode scène et mode vidéo. Dans les précédents IXUS, cette bague était remplacée par un taquet. La bague est plus pratique, surtout qu’elle commence à être déjà bien remplie.

Canon Ixus 700Canon Ixus 700 – Tout à portée de doigt
On retrouve la bouton 4 directions qui sert à naviguer dans les menus, dans les photos ou à effectuer des raccourcis vers le mode macro, les modes flash, le retardateur ou le mode rafale, le choix du mode d’exposition, etc. Bref, avec ce bouton, on contrôle d’un pouce 60% des paramètres de prise de vue. C’est rapide et efficace. En plus, il est très agréable à utiliser. En son centre, le bouton de validation des options sert également à activer le menu « FUNC » qui permet de régler les autres paramètres de prise de vue tels que la sensibilité, le taux de compression JPEG, etc. Pour rendre l’appareil encore plus ludique, Canon a dédié un bouton à la fonction PictBridge exclusivement, qui permet d’imprimer des photos sans passer par un ordinateur mais en connectant l’appareil directement à une imprimante PictBridge.

Canon digital ixus 700Canon Ixus 700 – Ecran TFT 2″
L’écran au dos de l’Ixus 700 est un écran TFT de 2″, ce qui est le minimum vital, mais reste ok sur un ultra compact. La petite taille de l’Ixus permet difficilement de mettre un écran plus grand, même si des marques comme Sony arrivent à doter leurs ultra compacts d’écrans de 2.5″. La qualité de l’écran du Canon est correcte et assez visible en plein soleil, mais sa définition, assez peu élevée, de 115 00 pixels, donne un résultat assez grossier. L’écran LCD a l’air d’être la bête noire de Canon. L’écran est complété par un viseur optique très petit et assez désagréable à utiliser. Il couvre à peine 80% de l’image réelle, à utiliser uniquement en cas de très forte luminosité qui rend l’écran inutilisable ou pour augmenter la capacité de l’appareil en éteignant l’écran.

Canon Ixus 700 – Batterie Lithium généreuse et carte SD
L’autonomie de L’Ixus 700 est très bonne et permet une grosse journée de photos sans problème. C’est une batterie Lithium-ion, très souple, assez rapide à recharger et qui dure longtemps. On peut prévoir 150 à 200 photos avec l’écran allumé et facilement le double écran éteint. La batterie est logée dans la même trappe que la carte mémoire, mais elle est retenue par un taquet qui empêche la batterie de tomber lorsque vous changez de carte mémoire. La carte mémoire est une carte SD, notre format de carte préféré du fait de son excellent rapport compacité/prix/capacité. Le meilleur choix selon nous.

Canon Ixus 700 – Les modes de prise de vue
Canon nous propose des menus très clairs et faciles à naviguer à l’intérieur avec le repérage de couleur par type de réglage. Ceux qui ont déjà un APN Canon ne se sentiront pas dépaysés, car Canon a trouvé sa logique de fonctionnement, elle fonctionne, et ils ne semblent pas du genre à tout remettre en cause juste pour faire du nouveau. Vous avez le choix, via la baugue de commande, entre trois modes de prise de vue. Le mode 100% automatique ne vous permet que de régler la résolution et le taux de compression des photos JPEG et se charge de tout le reste. Le mode dit « manuel » est celui qui vous laisse le plus de liberté d’action : en appuyant sur le bouton central « FUNC », vous pouvez agir sur la correction d’exposition, la balance des blancs, la sensibilité, des effets de couleurs comme le sépia ou le noir et blanc. Le mode suivant est le mode scène qui comporte neuf types de scènes types comme portrait, feuillage, neige, plage, feux d’artifice, sous-marin, intérieur, enfants et animaux ou encore mode nuit. Difficile à dire si ces modes scènes sont plus efficaces que le mode tout automatique. Le côté positif est que l’on indique à l’appareil les conditions de prise de vue plutôt que de le laisser deviner. Bref, l’Ixus 700 est simplissime à contrôler et vous pouvez réellement changer les paramètres utiles de prise de vue aussi souvent que vous le voulez, très rapidement.

Canon Ixus 700 – A fond de DIGIC II
L’Ixus 700 ne pouvait pas être le porte drapeau de la famille Ixus sans adopter le nouveau processeur Canon DIGIC II, gage de performances améliorées, aussi bien dans les vitesses de fonctionnement que pour le traitement de l’image. Lorsque vous appuyez sur le bouton marche/arrêt, l’Ixus 700 est prêt à photographier en bien moins d’une seconde, juste le temps de sortir l’objectif 3x à toute vitesse. L’autofocus est très rapide et le temps de latence au déclenchement est presque imperceptible. Même les photos en intérieur avec le mode antiyeux rouges sont prises en un éclair. Le mode rafale permet d’atteindre la cadence de 2i/s, rare sur des ultra compacts, sur un nombre de photos illimité (du moins limité par la capacité de la carte mémoire). Il est équipé d’une connectique USB 2.0 full speed, gage de rapidité de transfert de vos photos.

Canon Ixus 700 – La vidéo VGA à 30i/s
Le mode vidéo est très avancé puisqu’en mode standard, les films sont pris en qualité VGA soit 480×640 pixels à la cadence idéale de 30 i/s. Mais l’Ixus 700 va plus loin en proposant un mode vidéo haute vitesse qui filme encore plus vite à 60 i/s ! Idéal pour des scènes rapides de sport par exemple. A cette cadence, la résolution est divisée par deux, ce qui demeure très bon. La fluidité de ce mode est exceptionnelle. En mode visualisation, on peut visionner à différentes vitesses et réaliser quelques opérations de montage sommaires.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *