Test du HP Photosmart R927 : 8 MP, écran 3p et intelligence logicielle

Test du HP Photosmart R927 : 8 MP, écran 3p et intelligence logicielle

Annoncé en mars 2006, le HP Photosmart R927 vient donner un peu de sang neuf à une gamme HP un peu vieillissante et coiffer la famille des HP Photosmart. Le R927 se distingue par une résolution de 8 mégapixels ainsi qu’un grand écran de 3″. Son objectif 3x est assez standard. HP a poussé encore plus loin l’intégration de technologies logicielles au service de la photo, comme celles apparues sur le R707 il y a maintenant 2 ans. Du coup, ce R927 regorge de fonctions évoluées et intelligentes. Voici le test de ce dernier né des appareils numériques HP : le Photosmart R927.

Publié le 5 juin 2006 - 0:00 par La rédaction

CONSTRUCTION, ERGONOMIE

HP R927 – Boîtier métal satiné
Avec son boîtier métal, le Photosmart R927 paraît aussi solide que massif. Sa surface brossée satinée est du plus bel effet et ses lignes douces sont à son avantage. Il est un peu plus grand que ses concurrents, certainement du fait de l’adoption d’un écran 3″ qui teint forcément beaucoup de place. Les boutons de commandes sont très bien ajustés et une jolie diode bleu s’illumine à la mise sous tension, l’effet est superbe. Le format et le poids du R927 le font difficilement oublier au fond d’une poche de chemise ou de pantalon. Ce n’est pas ultracompact.

Test du HP Photosmart R927

Publicité
HP Photosmart R927 – Station d’accueil
Le Photosmart R927 est livré avec une station d’accueil. Nous sommes très clients de ce genre de solution car une station d’accueil permet déjà de toujours ranger l’appareil au bon endroit, de recharger sa batterie Lithium automatiquement et donc d’être certain de toujours avoir un appareil chargé à bloc, prêt à fonctionner sans devoir se soucier de recharger sa batterie avant d’emmener son appareil avec soi. Ensuite, la station, avec son port USB peut rester connectée à votre ordinateur pour transférer les photos facilement en reposant l’appareil sur son socle. Il n’y a que des avantages aux stations d’accueils. Seul hic cependant, le fait qu’on ne puisse parfois pas recharger l’appareil sans la station d’accueil.

R927 – Autonomie un peu courte
Malgré l’adoption d’une batterie Lithium ion, l’autonomie du Photosmart R927 est assez moyenne. Sans être catastrophique, vous n’échapperez pas au stress des fins de journée où la jauge est limite et où vous vous demandez si vous pourrez terminer la journée. Une deuxième batterie sera un achat utile. Malgré le poids assez important de l’appareil, la batterie n’a pas une capacité importante, c’est un point faible pour cet Photosmart.

Test du HP Photosmart R927HP R927 – Ecran géant de 3″
L’écran 3″ de l’appareil parait vraiment géant. Quel bonheur de cadrer sur un tel écran. Comme sur la majorité des appareils dotés de grands écrans arrière, HP a supprimé le viseur optique, or, en plein soleil, nous avons eu un peu de mal à l’utiliser et à contrôler le résultat. Mais là, on devient difficile car un grand écran comme celui-ci, assez bien défini en plus (230 000 pixels) apporte un vrai confort à l’utilisation

Test Photosmart R927 – Ergonomie ardue
L’ergonomie du R927 nous a laissés perplexes. Nous avons eu le plus grand mal à nous repérer dans les menus, lors du paramétrage comme en prise de vue. C’est d’autant plus dommage que l’appareil offre d’innombrables fonctions très intéressantes, mais les atteindre tient parfois du défi ou du coup de chance. Heureusement, pour les débutants, des menus contextuels d’aide s’affichent à l’écran

FONCTIONS PHOTO, QUALITE D’IMAGE

Test HP Photosmart R927HP R927 – Fonctions avancées
Les amateurs experts peuvent se rassurer : les fameux modes priorité vitesse et priorité ouverture sont bien présents au programme du R927. Certes, leur fonctionnement est plutôt compliqué mais ils sont là. Vous avez aussi accès à des réglages fins tels que la balance des blancs manuelle, l’ajustement du contraste et de la saturation selon vos goûts. Le renforcement de la netteté peut lui aussi se paramétrer. Vous pourrez réellement façonner les paramètres d’image du Photosmart R927 à vos goûts et sauvegarder ces réglages. L’amateur expert trouvera son bonheur dans les possibilités innombrables de réglage du HP R927, mais l’ergonomie de l’appareil ne lui facilitera pas la tâche.

HP Photosmart R927 – Le logiciel au service de la qualité d’image
Avec le R707, HP inaugurait l’intégration de technologie logicielle d’amélioration des photos directement dans l’appareil. Ainsi, depuis lors, les appareils HP proposent d’enlever les yeux rouges pour vous, le R927 permet aussi de retoucher les tons foncés ou clairs en redistribuant la luminosité de votre photo, pour déboucher les ombres et récupérer des détails dans les hautes lumières. Chez HP, cela s’appelle « Adaptive Lighting », c’est l’équivalent chez Nikon du D-Lighting pour ceux qui connaissent. Chose intéressante, chez HP, son intensité est réglable. Le HP R927 propose, parmi tant d’autres choses de vous aider à réaliser un panoramique. Et il le fait plus intelligemment que ses concurrents. Déjà, il fait l’assemblage lui-même quand bien souvent il faut le faire soi-même dans un logicielle sur ordinateur. Et, il conserve chaque photo intacte pour d’éventuelles retouches.

Qualité photo du R927 – Piquée, mais bruitée
HP mise gros sur les technologies d’amélioration des photos par intelligence logicielle. Trop peut-être? on ne peut pas dire que le plus grand soin ait été apporté à la conception de l’objectif 3x du R927. Pour un zoom simplement 3x, équipant le fer de lance de la gamme des HP Photosmart, l’aberration chromatique est assez flagrante. La distorsion et le vignettage par exemple soin des défauts optiques corrigés par le soft de l’appareil, mais pas totalement non plus. A part ces défauts « optiques », l’image est très piquées avec le grand capteur 8 mégapixels et l’accentuation réglable. Par contre, niveau bruit, les choses se gâtent et le 400 ISO est très granuleux, à réserver aux dépannages. Il est étonnant de voir encore des fabricants ne pas arriver à maîtriser le grain des photos à 2OO ou 400 ISO quand d’autres (Canon, Fuji, par exemple) ont presque totalement vaincu ce fléau.

Test HP Photosmart R927
CONCLUSION
En conclusion, cet HP Photosmart R927 nous a autant emballés sur certains points que déçus sur d’autres. Par exemple, l’appareil regorge de fonctions évoluées, de réglages experts, d’intelligence logicielle, mais hélas, son ergonomie un peu tordue rend leur utilisation assez compliquée. Sa qualité d’image globalement bonne aurait pu être meilleure avec un bon objectif, HP s’étant un peu trop reposé sur ses excellentes solutions de correction des photos. Sinon, la finition du R927 est exemplaire et sa station d’accueil est un vrai plus. L’écran 3″ fait aussi parti des choses que nous saluons sur ce compact.

Les +
Qualité d’image à 100 ISO
Fonctions experts
Ecran 3″
Station d’accueil
Finition

Les –
Bruit à 400 ISO
Ergonomie
Autonomie
 
Comparez les prix du HP Photosmart R927 sur notre nouveau comparateur de prix.

Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *