Test de l'imprimante photo multifonction Kodak EasyShare 5300

Test de l’imprimante photo multifonction Kodak EasyShare 5300

Kodak l’avait annoncé en début d’année, une nouvelle gamme
d’imprimantes allait faire son apparition chez le fabricant: 3 nouvelles
imprimantes photo multifonctions. Les modèles 5100, 5300 et 5500 de la gamme
EasyShare sont en fait les premières imprimantes multifonctions proposées par
Kodak comme nous vous l’annoncions ici: nouvelles imprimantes multifonctions Kodak 5100 5300 5500.
L’imprimante EasyShare 5100 est le modèle basique d’entrée de gamme qui propose
les fonctions d’impression, de numérisation et de copie. L’imprimante EasyShare
5500 est la plus complète car elle dispose d’un chargeur de documents et elle
propose l’impression recto-verso et la fonction fax. Peu de temps  avant leur lancement nous avons testée pour
vous l’imprimante Kodak EasyShare 5300. C’est une imprimante milieu de gamme
qui remplit très bien son rôle d’imprimante multifonction.

Publié le 9 juillet 2007 - 0:00 par La rédaction

Publicité
Le packaging de la
Kodak EasyShare 5300

Le pack que nous avons reçu ne contient pas un modèle français mais européen,
la présence du deuxième câble d’alimentation à la norme britannique et des caches
pour le panneau de contrôle interchangeables et disponibles en trois langues
différentes le prouvent. Nous avons trouvé donc à l’intérieur de la boîte ces
fameux panneaux sur lesquels sont inscrits les labels des touches en plusieurs
langues, à vous de choisir le français et de le clipser une fois pour toutes
dans son emplacement. De même pour le fascicule d’installation disponible en
Anglais, Allemand et Français, très complet il permet d’installer l’imprimante
pas à pas.

Un mode d’emploi aux
abonnés absents

Mais en ce qui concerne les instructions, ça s’arrête là et il va falloir aller
chercher la notice complète sur internet. Quoi de mieux à l’acquisition d’une
nouvelle imprimante que de commencer par imprimer son manuel d’utilisation de
150 pages! Espérons que lors de la commercialisation, nous aurons un peu plus
que la seule version anglaise de cette notice! 
Dans la petite boîte des accessoires, restent le CD contenant les
pilotes et le logiciel EasyShare et l’alimentation, assez imposante, comme vous
pouvez le voir sur la photo et qui de surcroit émet un léger grésillement
électrique. Cela pourrait être gênant si l’imprimante se situe dans une chambre
à coucher car si durant la journée il n’en est rien, dans le silence de la
nuit, par exemple, le grésillement se fait vite remarquer. Des échantillons de
papier dont nous parlerons un peu plus tard sont aussi compris dans le pack.

Design
L’imprimante en elle-même est assez imposante, un peu plus grande et plus haute
que la moyenne. Le design est dynamique et moderne, nous avons particulièrement
apprécié le liseré jaune, couleur de la marque, sur le rebord du scanner et
l’écran LCD couleur de 3 pouces basculant. Le panneau de contrôle est de bonne
facture, les touches sont assez grandes et l’ensemble est plutôt solide. En
plus du retro-éclairage des touches et de l’écran LCD, une diode est camouflée
dans le panneau tout en bas et s’allume en rouge à la moindre erreur ou panne.

Connectique
Les deux prises USB et le lecteur de cartes mémoire se trouvent sur la
façade avant et sont faciles d’accès. Une autre diode est présente à coté du
lecteur de cartes, elle s’allume dés qu’une carte mémoire est détectée et
clignote lorsque celle-ci est en cours de lecture. A l’arrière se trouvent une
trappe de désengorgement du papier et deux connecteurs, un pour l’alimentation
et un pour l’ordinateur. Et c’est tout! A noter que l’imprimante ne dispose pas
d’interface réseau et ne fonctionne pas en Wifi. Il est possible cependant de
brancher un adaptateur USB Bluetooth pour profiter du sans fil mais uniquement
avec les appareils photo compatibles! A noter aussi que absolument toute la
connectique et le dispositif de contrôle se situent sur le coté droit de
l’appareil, que ce soit le lecteur de cartes mémoire et les ports USB sur la
façade avant, le panneau de contrôle sur le dessus ou la connectique à
l’arrière.

Le Scanner
La Kodak EasyShare 5300 est une imprimante multifonctions et qui dit
multifonctions dit scanner et imprimante. Coté scanner, le fonctionnement est
classique, une touche pour la numérisation, le pilote paramètre un dossier sur
l’ordinateur dans lequel le fichier sera numérisé et, retour sur l’imprimante,
une touche Copie qui comme vous vous en doutez lancera le scan et la copie
automatiquement. Il est aussi possible de numériser et attacher directement le
fichier à un e-mail et grâce à l’écran il est possible de sélectionner dans un
rectangle seulement une partie de l’image à reproduire.

Impression
Coté impression, c’est un peu plus complexe. Le bac à papier, ou devrais-je
dire LES bacs à papier car ils sont deux, un pour le format photo 10x15cm et un
autre pour le format A4 sont plutôt bien pensés. En temps normal, c’est le bac
papier classique au format A4 situé en bas qui est utilisé. Vous pourrez y
insérer plusieurs types de papier allant du format A4 jusqu’aux enveloppes
classiques, les deux réglettes mobiles vous aideront à positionner le papier.
Si vous souhaitez basculer en mode impression photo il suffit de remplir le
mini bac situé « à l’étage » avec un maximum de 20 feuilles (oui c’est
ca le multifonctions, on ne peut pas vraiment exploiter une fonction à 110%) et
de l’enclencher en le poussant dans les entrailles de la machine. Rassurez
vous, l’accessibilité est correcte, seules les grosses mains auront un peu de
mal à chercher le poigné du bac au fond et le tirer pour désenclencher
celui-ci.  Là aussi, une diode se situe
sur le bac photo et s’éclaire en vert lorsque celui-ci est enclenché. Très
pratique de vérifier d’un coup d’?il sur quel mode d’impression est réglée
l’imprimante. Le seul inconvénient à ce niveau c’est que pour passer d’un mode
à l’autre il faudra toujours tirer ou pousser sur le bac photo. Cela se fait
donc mécaniquement.


L’i
mpression de documents
L’impression de documents est aussi tout ce qu’il y a de plus classique, des
paramètres comme le nombre de copies ou la qualité (brouillon, normale,
excellente) peuvent être réglés et mémorisés depuis l’ordinateur via le pilote
ou depuis l’écran de contrôle de l’imprimante.
Le bonus du paragraphe: numériser, imprimer, copier, tout cela est possible
sans avoir un ordinateur branché à l’imprimante, même sans avoir un ordinateur
du tout! Elle peut fonctionner en autonomie totale et comme support de stockage
que ce soit pour l’impression ou pour la numérisation vous pourrez utiliser les
cartes mémoire branchées sur le lecteur intégré.

Page 1 – Page 2Page 3


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *