Twitter interdit le "revenge porn" au sein de son réseau social

Twitter interdit le « revenge porn » au sein de son réseau social

Twitter interdit les photos de nu ou intimes de personnes non consentantes. Les comptes des utilisateurs ne respectant pas ces règles seront bloqués.

Publié le 13 mars 2015 - 9:31 par François Giraud

Twitter bloquera les comptes des contrevenants

Le site de microblogging Twitter est le dernier réseau social à interdire le « porno vengeur ». La pratique consistait à publier des photos sexuellement explicites sans le consentement des personnes concernées. Le réseau social vient de mettre à jour sa politique d’utilisation et de confidentialité ce mercredi 11 mars 2015 et le groupe vient d’annoncer qu’il bloquerait purement et simplement les comptes des utilisateurs ne respectant pas ses nouvelles règles.

Twitter modifie sa politique d’utilisation

Le réseau social indique au sein de sa politique d’utilisation que les comptes dont les utilisateurs publieraient « des photos ou des vidéos intimes prises ou publiées sans le consentement de la personne » seront bloqués. Les utilisateurs qui se retrouveront avec un compte suspendu ou bloqué devront effacer les photos et vidéos concernées pour pouvoir retrouver ses droits et récupérer son compte. Twitter pourra également fournir les informations utiles à la justice dans le cadre d’une enquête en cours.

twitter

Publicité

Twitter continue à renforcer sa politique d’utilisation

Suite avait déjà renforcé sa politique d’utilisation en février en décidant de supprimer les comptes qui usurpent des identités ou qui dérobent des informations personnelles, le site de microblogging poursuit ses actions et suspendra désormais les photos et vidéos intimes publiées sans le consentement éclairé des personnes concernées. Ce phénomène est né dans les années 2000 aux USA et consistait à diffuser sur Internet des images ou vidéos dénudées pour se venger.

Cette initiative intervient tard selon de nombreux utilisateurs, mais Mary Anne Franks, directrice de l’organisation pour les droits civiques sur Internet applaudit cette initiative. Cette mise à jour arrive après l’interdiction il y a un mois du site communautaire Reddit, accusé d’avoir permis la publication d’images équivoques de célébrités.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *