Twitter double la limite de caractères

Lancé en 2006, le réseau social Twitter reste, encore aujourd’hui, un mystère pour de nombreux utilisateurs, qui ne comprennent toujours pas le fonctionnement de ce dernier, à base de messages très brefs et autres mentions et hasthtags. Pourtant, le service compte plusieurs centaines de millions d’adeptes, et repose encore aujourd’hui sur un principe fondateur plutôt simple : la longueur des messages postés ne peut excéder la limite fixée à 140 caractères.

Twitter_Logo_White_On_Blue

Au fil des années, Twitter a toutefois montré pas mal de souplesse vis à vis du fonctionnement du service, avec notamment une meilleure intégration des images, des vidéos ou encore des liens web, pour permettre à sa communauté de s’exprimer plus simplement. Aujourd’hui, c’est son fondateur, Jack Dorsey, qui annonce, via Twitter, que la limite des 140 caractères va bientôt être abolie, pour gonfler cette dernière à 280 caractères.

Selon Jack Dorsey, la volonté de Twitter est de permettre à tout le monde de s’exprimer plus facilement sur Twitter. Ainsi, le groupe a décidé de lancer cette mise à jour permettant à certains utilisateurs de tester une limite rallongée à 280 caractères. Evidemment, Twitter pense à tous ceux qui gardent un attachement sentimental aux 140 caractères, mais promet néanmoins que la nouvelle limite (de 280 caractères donc) s’avère plus pratique, tout en restant très brève.

Pour Twitter, outre le fait d’améliorer les échanges sur son réseau, cette modification a évidemment pour but de tenter de rassembler davantage d’utilisateurs sur son réseau. Depuis de longs mois, le groupe multiplie les modifications et autres ajustements, mais rien ne semble à même de faire réellement exploser les compteurs d’audience. A noter que de nombreux utilisateurs réclament depuis longtemps déjà une fonction « éditer », mais Twitter est toujours resté hermétique à ces demandes. Reste à savoir si cette commande d’édition sera le prochain outil brandi par Twitter pour tenter de redresser son réseau…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here