Twitter vous informera si un Etat souhaite vous espionner

Twitter vous informera si un Etat souhaite vous espionner

Twitter vient d’envoyer un message d’alerte à une quinzaine d’utilisateurs. Leurs comptes pourraient faire l’objet d’une surveillance par un organisme financé par un Etat.

Publié le 14 décembre 2015 - 8:26 par François Giraud

Twitter informe les utilisateurs susceptibles d’être espionnés par un Etat

Ce vendredi 11 décembre 2015, une poignée d’utilisateurs du site de microblogging Twitter ont reçu un message inhabituel leur indiquant que leur compte faisait l’objet d’une surveillance de la part du gouvernement ou des acteurs financés par un Etat. Parmi les quinze comptes espionnés, deux appartiennent à des Français.

Parmi les nombreux comptes Twitter créés dans le monde, une quinzaine auraient été espionnés par des acteurs financés par un Etat explique le site de microblogging Twitter. Les utilisateurs des comptes concernés ont reçu le message suivant :  » bonjour, par précaution, nous vous informons que votre compte Twitter fait partie d’un petit nombre de comptes qui pourraient avoir été visés par des acteurs financés par un Etat. Nous pensons que ces acteurs (possiblement associés à un gouvernement), pourraient avoir tenté d’obtenir des informations comme des adresses emails, des adresses IP et/ou des numéros de téléphone ».

twitter

Publicité

Une quinzaine de comptes Twitter seraient concernés

Twitter indique aux utilisateurs qu’il ne détient aucune preuve que ces données ont été dérobées, et invite les quinze utilisateurs concernés à utiliser le réseau Tor pour anonymiser leur navigation sur la Toile et protéger leur identité en ligne, qui pourrait faire l’objet d’une surveillance de la part de responsables politiques. C’est la première fois que le réseau social envoie un message de la sorte à des utilisateurs. Ne disposant d’aucune preuve réelle, Twitter a également indiqué qu’il enquêterait sur cette affaire afin de savoir qui espionne des comptes utilisateurs. Twitter indique également que les principaux comptes concernés appartiendraient à des Américains spécialisés dans divers domaines. Deux comptes Français seraient également visés.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *