Uber annonce le lancement d'un projet de voitures autonomes et signe un accord avec Volvo

Uber annonce le lancement d’un projet de voitures autonomes et signe un accord avec Volvo

La société de VTC Uber a débuté des tests au sein de la ville de Pittsburgh d’une voiture autonome, sans conducteur. Le groupe signe également un accord avec le constructeur automobile Volvo pour accélérer le développement du projet.

Publié le 19 août 2016 - 9:33 par François Giraud

Uber veut lancer des voitures autonomes et signe un accord avec le groupe Volvo

Uber, la société de VTC qui a beaucoup fait couler d’encre face aux entreprises de taxis vient de développer un prototype de voiture sans chauffeur, entièrement autonome. Ce prototype va débuter des tests au sein de la ville de Pittsburgh. Pour accélérer le développement de son projet de voitures autonomes, le groupe Uber a signé un accord avec le constructeur automobile Volvo qui prévoit un investissement à hauteur de 300 millions de dollars. Uber débuterait les tests au sein de la ville de Pittsburgh dans deux semaines avec des véhicules Volvo mais également de la marque Ford.

uberself

Publicité

En 2015, le groupe Uber a installé son centre de recherche et développement sur les voitures autonomes au sein de la ville de Pittsburgh et les premiers tests avaient été réalisés avec un véhicule de marque Ford. De son côté, Volvo avait débuté en 2014 des tests de voitures autonomes au sein de la ville de Göteborg, en Suède. Les deux groupes vont désormais travailler ensemble pour faire aboutir le projet et développer des voitures autonomes, sans chauffeur.

Le projet va débuter d’ici deux semaines à annoncé Uber ce jeudi et un copilote se trouvera dans les voitures afin d’enregistrer divers paramètres techniques mais également d’éviter out incident durant les phases de tests. Il ne conduira pas mais pourra surveiller le comportement des véhicules. Les tests au sein de la ville de Pittsburg sont coordonnés par le Centre de technologies avancées du groupe Uber. Pour réaliser ces tests de voitures autonomes, le groupe équipe les voitures d’une multitude de capteurs, d’équipements de géolocalisation ainsi que de nombreux radars et de scanners laser. Les prochaines voitures autonomes seront pilotés par une intelligence artificielle capable de remplacer l’Homme ou de l’assister pour davantage de sécurité, y compris pour les passagers bien entendu. Lors de la première phase de tests en conditions réelles, un copilote restera présent afin de collecter les nombreuses données fournies par le véhicule mais également pour assurer une meilleure sécurité en cas de dysfonctionnement de l’intelligence artificielle.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *