Ubisoft se paie Ketchapp

Le français Ubisoft, réputé notamment pour ses licences Assassin’s Creed, Far Cry, Just Dance, Prince of Persia ou encore Rayman, annonce aujourd’hui avoir fait l’acquisition de Ketchapp, une autre société française, spécialisée pour sa part dans le jeu mobile. Avec cette acquisition, Ubisoft se place en quatrième position sur le marché, avec une moyenne de 23 millions de téléchargements chaque mois.

ubisoft-logo

De son côté, Ketchapp est une (discrète) société d’édition de jeux vidéo sur mobiles, fondée en 2014 par les frères Antoine et Michel Morcos. Une société relativement méconnue du grand public, mais qui est pourtant à l’origine de certains titres téléchargés des millions de fois sur l’Appstore et Google Play, avec notamment 2048, ou Run Bird Run. Deux jeux qui ont d’ailleurs été largement pointés du doigt pour cause de plagiat (de Threes et Flappy Bird notamment), mais qui ont néanmoins su trouver la route du succès. A son catalogue, Ketchapp ne propose que jeux gratuits, souvent inspirés d’autres licences, et gavés de messages publicitaires.

Malgré de nombreuses accusations diverses et variées, Ketchapp revendiquait fièrement l’an dernier la place de « premier éditeur mobile pour Google en Europe, avec 100 millions d’affichages de pubs par jour« . Reste à savoir maintenant ce que donnera dans les prochains mois cette nouvelle association franco-française Ubisoft/Ketchapp. Le studio a d’ores et déjà déclaré être « impatient de bénéficier de la créativité d’Ubisoft pour enrichir leurs titres actuels et futurs« .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here