Ubuntu Touch: les deux premiers partenaires seront BQ Readers & Meizu

Ubuntu Touch: les deux premiers partenaires seront BQ Readers & Meizu

Mark Shuttleworth, le PDG de Canonical avait confirmé au mois de décembre 2013 que le système d’exploitation libre Ubuntu Touch serait prochainement disponible sur des smartphones sans préciser quels constructeurs seraient retenus. Deux partenariats viennent d’être officialisés, il s’agit des fabricants Meizu et BQ Readers qui proposeront des smartphones sous Ubuntu Touch avant la fin de l’année 2014.

Publié le 20 février 2014 - 9:51 par François Giraud

Le PDG de Canonical avait précisé en fin d’année dernière que des négociations étaient en cours avec quatre constructeurs pour fabriquer des smartphones tournant sous Ubuntu Touch, l’OS libre basé sur Linux. Hier, Mark Shuttleworth a officialisé deux partenariats avec les constructeurs de smartphones Meizu et BQ Readers. Des smartphones devraient voir le jour avant la fin de l’année 2014. Le PDG de Canonical n’a pas donné plus d’explications sur ce partenariat, mais l’on devrait en apprendre davantage la semaine prochaine lors du MWC 2014 à Barcelone.

Les smartphones sous Ubuntu Touch devraient arriver cette année

Les smartphones sous Ubuntu Touch devraient arriver cette année

Le Chinois Meizu et l’Espagnol BQ Readers ont signé un accord avec Canonical pour produire des smartphones tournant sous l’OS libre Ubuntu Touch. Les Ubuntu Phone devraient être commercialisés avant la fin de l’année 2014. De plus, Canonical a le soutien de divers opérateurs mobiles comme Vodafone, T-Mobile USA ou encore Verizon. Ubuntu devra se faire une place au sein des OS mobiles alternatifs, auprès de Tizen, SailFish ou encore Firefox OS. Le MX3 de Meizu est un smartphone qui existe déjà et qui pourrait supporter le système d’exploitation libre de Canonical Ubuntu Touch. Meizu va donc intégrer à son smartphone haut de gamme l’OS mobile Ubuntu Touch. Ce smartphone fonctionne habituellement sous Android 4.2.2. Jelly Bean. Comme ce mobile existe déjà, il suffit au fabricant d’y intégrer le nouveau système d’exploitation avec une adaptation logicielle réalisée par Canonical.

Advertisements

Ailleurs sur le web