C’est un peu la dernière tentative pour Yahoo!. Marissa Mayer va restructurer le groupe avec une réduction de son effectif. 1 400 postes sont concernés soit 15% des salariés.

yahoo logo

Yahoo! va mal, Marissa Mayer tente une ultime restructuration

Marissa Mayer, patronne de Yahoo! va tenter une dernière fois de restructurer le groupe qui est en pleine crise. L’objectif est de passer sous la barre des 9 000 salariés d’ici à la fin de cette année et Marissa Mayer va lancer un plan de licenciement drastique en supprimant 1 400 postes, soit 15% de ses effectifs. Elle doit se rendre à l’évidence et accepter que le groupe accuse une perte de 4,7 milliards de dollars sur l’exercice 2015.

Le groupe Yahoo! dirigé par Marissa Mayer est dans la tourmente. Depuis trois ans, elle tente de relancer le groupe, sans y arriver. Il est même probable, selon diverses rumeurs, que le groupe pourrait être vendu. Marissa Mayer ne peut que reconnaître son échec et accepter ses erreurs passées, à commencer par l’abandon de la scission de la participation dans le géant du e-commerce Alibaba. On peut également noter que de nombreux talents recrutés par la patronne de Yahoo! ont désormais quitté le navire et sont partis à la concurrence. Le New York Times indique qu’un tiers des talents de Yahoo! auraient quitté le groupe.

Marissa Mayer PDG de Yahoo! 600px

Un autre échec est le rachat de Tumblr, que Marissa Mayer a acquis pour la modique somme d’1,1 milliard de dollars. Marrisa Mayer souhaitait investir dans le social pour contrer Facebook ou Twitter mais n’y est pas parvenue. Résultat des courses, le groupe Yahoo! n’affiche plus de croissance et la patronne n’a d’autres choix que de tailler dans le vif et de lancer un nouveau plan de restructuration. Le Conseil d’administration se dit même prêt à étudier des offres de rachat possibles. Rappelons également que Marissa Mayer a été la femme chef d’entreprise la mieux rémunérée avec une rémunération de plus de 42 millions de dollars, en augmentation de 69% sur l’année 2014.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here