Un milliard d'euros de redressement fiscal pour Google ?

Un milliard d’euros de redressement fiscal pour Google ?

Un redressement fiscal d’un milliard d’euros aurait été demandé par le fisc Français à l’encontre du géant Américain Google suite à une enquête menée en 2011 au sujet de son optimisation fiscale indique le site « Lepoint.fr ». Ces informations sont au stade des rumeurs.

Publié le 5 février 2014 - 9:29 par François Giraud

Rumeurs ou réalité: le Ministère de l’Economie et des Finances n’a pas souhaité s’exprimer sur l’amende qui aurait été prise par le fisc Français à l’encontre du géant Américain du Web, Google, en se retranchant derrière le secret fiscal. Selon les rumeurs, le groupe devrait un milliard d’euros au fisc Français. Les autorités financière Françaises avaient lancé une enquête en 2011 à l’encontre du géant Américain sur les « prix de transfert » entre les entités Françaises et Irlandaises. Des perquisitions et saisies avaient été menées dans l’unité parisienne du groupe en juin 2011. Google avait demandé l’annulation de ces dernières mais la Cour d’Appel avait refusé. On aurait reproché à Google de ne pas faire de déclarations fiscales en France avec une activité commerciale dans l’hexagone.

192,9 millions d’euros de chiffre d’affaires déclaré en 2012 en France par Google

D’après des documents officiels, Google France aurait déclaré près de 193 millions d’euros de chiffre d’affaires en France et un bénéfice net de 8,3 millions d’euros. Ses impôts devaient être de 6,6 millions d’euros. Mais en réalité, selon des analyses de spécialistes des finances, le géant Américain aurait réalisé un CA de 1,3 milliard d’euros environ en France en 2011. Avec une facturation réalise depuis l’Irlande, Google aurait réduit le montant des impôts à régler. Fleur Pellerin refuse toute déclaration au sujet de cette affaire qui, selon elle, « sont des informations anciennes qui ont déjà été publiées il y a un an et il n’y a rien de nouveau dans la procédure, donc rien à déclarer ». Google réagira à ces rumeurs lorsque l’annonce officielle aura été prononcée par les autorités Françaises.

Advertisements

Ailleurs sur le web