Régler les problèmes et gérer les conflits avec une plateforme collaborative

Le nouveau gouverneur de Jakarta, capitale de l’Indonésie compte sur une plateforme collaborative accessible en ligne aux habitants pour gérer certains problèmes et catastrophes naturelles qui affectent la mégalopole. Cette nouvelle plateforme en ligne permettra aux habitants de signaler une agression, des embouteillages ou encore une inondation à partir de leurs smartphones. Mais de nombreuses personnes sont sceptiques sur cette initiative et son bon fonctionnement dans une ville de plus de 10 millions d’habitants, largement polluée et qui fait l’objet de nombreuses inondations dévastatrices chaque année durant la saison des pluies.

Certains doutes de l’efficacité de cette plateforme collaborative

La pollution est omniprésente dans la mégalopole et particulièrement agressive lors des heures de pointe entre 7 heures et onze heures du matin et de 15 heures à 21 heures l’après-midi, lorsque la ville est complètement embouteillée. Avec la chaleur humide, due au climat tropical et les gaz d’échappement, sans parler des nombreux détritus dans les rues, certains sont assez sceptiques sur l’efficacité de la plateforme collaborative initiée par le gouvernement en place. Basuki Thahaja Purnama a pris les choses en main depuis son élection au mois de novembre et veut apporter des technologies modernes à la mégapole pour faire changer le climat peu attrayant de sa ville.

Jakarta-Traffic

Smart City, une application pour signaler de nombreux problèmes

L’application Smart City, qui fonctionne grâce à une plateforme collaborative, va permettre aux habitants, depuis un smartphone ou une tablette de signaler les incidents qu’ils rencontrent. La plateforme ne nécessite qu’une connexion Internet et permet d’avertir des problèmes survenant lors des déplacements, des inondations, des délits, des agressions, des détritus sur la voie publique. Un service qui enregistre l’alerte ou la demande doit répondre dans les plus brefs délais et « débloquer » la situation. Le gouverneur à l’origine de ce projet et dont le compte tweeter est suivi par deux millions de personnes a indiqué : »si vous voulez être bien servis, aidez-nous à surveiller la ville ». Il compte sur la participation active des habitants qui vont se connecter au site dédié à ce projet, smartcity.jakarta.go.id.

jakarta-indonesia

Des applications pour gérer les problèmes au cœur de la mégalopole

Les automobilistes peuvent également échanger des informations en temps réel avec les services de la ville ou entre eux. La plateforme collaborative utilise Waze et Google Maps pour que ces échanges soient possibles. Deux applications pour smartphones ont été mises en place. L’application qui permet de signaler un problème a été baptisée Qlue, et l’application CROP, est, quant à elle, utilisée par les services de la ville pour accéder aux lieux des incidents dans les plus brefs délais. Un indicateur rouge signale un problème à un emplacement de la ville. ce marqueur passe au vert lorsque le problème a été résolu. Les responsables des quartiers de la ville doivent envoyer un tweet avec une photo du problème rencontré et le gouverneur menace les chefs des 30 000 quartiers de baser leur salaire en fonction du nombre de messages envoyés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here