Ce n’est pas l’appareil qui fait le vidéaste, mais…

Vous avez probablement déjà entendu cette phrase : « ce n’est pas le matériel qui fait le photographe/vidéaste ». Ce n’est pas faux. Mais lorsque l’on a le talent ET le matériel pour s’exprimer, c’est mieux ! Celui utilisé par Chris Bryan a de quoi faire saliver tout les réalisateurs en herbe (et même les autres).

chris bryan video sample 01

chris bryan video sample 02

 

Imaginez un peu : à ces caméras de folie que sont les Phatom Flex 4K (140 000$) et Miro, les fameuses RED Epic et Epic Dragon (50 000 $), Chris a ajouté des optiques Arri Ultra Prime et Arri Alexa (des optiques conçues par Zeiss à environ 20 000$ pièce). Le tout enfermé dans des caissons étanches.

flex_imageLa Phantom Flex 4k et sa capacité à enregistrer en 4096 x 2160 pixels à une cadence de 1000 images par seconde !

ultra_prime_lenses_01
Les optiques Arri Ultra Prime conçues par Zeiss sont le nec plus ulra de l’optique vidéo

Forcément, tout ce beau matériel serait inutile s’il s’agissait de filmer les prestations sportives du rédacteur de cet article. Mais là encore, Chris a choisi la crême de la crême, avec Kelly Slater, Taj Burrow ou encore Jay Davies ! Allez, assez parlé, voici la vidéo !

Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here