Une vidéo pour planter n’importe quel terminal sous iOS

Un peu avant l’été 2015, on découvrait cet étonnant SMS, qui permettait de faire planter un iPhone. Le SMS ou iMessage en question était en effet une suite de caractères spéciaux en langue arabe, sans signification particulière. Une fois ce SMS envoyé à son destinataire, le smartphone en question plante puis redémarre, même si son propriétaire n’a pas consulté le SMS en question. Selon diverses sources, cette faille était due à un problème au sein du système de notification d’iOS qui n’arriverait pas à traiter les caractères Unicode.

video-ios-bug

Aujourd’hui, c’est un problème similaire qui refait surface, avec cette fois non pas un simple SMS en guise « d’iPhone killer« , mais une courte vidéo. En effet, cette vidéo, diffusée sous la forme d’un fichier .mp4, ne dure que quelques secondes, mais une fois qu’elle a été lue par un appareil sous iOS (iPhone, iPad ou iPod), ce dernier se met subitement à flancher, jusqu’à aboutir à un freeze total de l’appareil. Un dysfonctionnement dû visiblement à une saturation progressive et totale de la mémoire du terminal utilisé, y compris des derniers iPhone 7 sous iOS 10.

Toutefois, ce souci ne provoque heureusement pas la mort pure et simple de l’iPhone/iPad/iPod, et pour réanimer le terminal en question, il suffit d’effectuer un redémarrage en pressant simultanément les touches On/Off et le bouton principal. Un souci plutôt étonnant toutefois, d’autant plus que le contenu de la vidéo se contente d’afficher une silhouette masculine devant un lit, avec le mot Honey qui vient en surimpression. Rien d’alarmant donc en apparence.

Evidemment, à l’heure actuelle, la cause de ce plantage n’a pas été clairement identifiée, et même si les effets causés par cette vidéo sont assez inoffensifs au final, il conviendra (pendant quelques jours au moins) de ne pas cliquer sur un mystérieux lien vidéo .mp4 qui pourrait atterrir dans votre messagerie. En effet, la vidéo en question ne pèse que 528 Ko et peut ainsi se partager en quelques secondes seulement via n’importe quel client de messagerie. Du côté de chez Apple, on devrait bien sûr très rapidement identifier le souci (si ce n’est pas déjà fait) et surtout proposer un correctif à télécharger pour continuer de vanter le côté « sécurisé » de son écosytème iOS.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here