Spotify clarifie la situation

Il y a quelques jours, le géant de la musique en streaming Spotify s’attirait les foudres de quelques milliers d’utilisateurs. En cause : la révision des conditions générales d’utilisation, datée du 19 août, et qui demande aux utilisateurs de laisser l’application accéder à divers éléments personnels tels que les photos, la liste des contacts ou encore la géolocalisation de l’appareil. Rapidement, Spotify a tenu à calmer les esprits en précisant que cette collecte de données visait uniquement à « concevoir une meilleure expérience pour les utilisateurs, et bâtir des produits nouveaux et personnalisés pour l’avenir. »

Spotify

Afin de faire taire les rumeurs une bonne fois pour toutes, c’est le PDG de Spotify, Daniel Ek, qui a tenu à prendre la parole, à travers un long message posté sur le blog officiel, au titre évocateur : SORRY. Evidemment, le PDG présente ses excuses aux utilisateurs de Spotify en ce qui concerne le manque de communication autour de la nouvelle politique de confidentialité. Il rappelle également que Spotify demandera de manière tout à fait claire et précise le consentement de l’utilisateur pour aller puiser dans ses données personnelles.

Des données personnelles qui auront pour unique but de personnaliser et étoffer l’expérience Spotify promet Daniel Ek. Ainsi, l’accès à la liste de contacts permettra par exemple de partager une playlist, l’accès à l’album photos de personnaliser une playlist, l’accès au micro de bénéficier de futures commandes vocales… Bref, que des avantages selon Spotify, qui précise que l’utilisateur reste de libre de partager ou non ses données personnelles avec le groupe, et que les termes de la nouvelle politique de confidentialité seront revus prochainement pour être plus explicites.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here