Violation de brevets : Philips remporte une bataille face à Nintendo

Violation de brevets : Philips remporte une bataille face à Nintendo

Dans le procès qui oppose Philips à Nintendo, la justice britannique a tranché en faveur du groupe néerlandais.

Publié le 24 juin 2014 - 9:16 par Stéphane Ficca

Philips vs Nintendo

Il y a un mois, on apprenait que Philips décidait d’attaquer Nintendo en justice aux Etats-Unis pour violation de brevets. Selon Philips, la firme japonaise utilise sciemment et sans la moindre autorisation les brevets suivants : « Dispositif de contrôle d’un corps virtuel » et « Système d’interface utilisateur basé sur le dispositif de pointage » . Quelques semaines plus tard, Philips annonce que la justice britannique a tout récemment tranché en sa faveur. La société néerlandaise n’a toutefois pas dévoilé la compensation demandée (précisant simplement que celle-ci était « juste »), mais Nintendo a d’ores et déjà prévu de faire appel de la décision.

Wii U

Trois autres procès en cours

Le spécialiste Hi-Fi rappelle également que de nombreuses propositions d’accord de licence ont été faites à Nintendo, mais face au refus de ce dernier, Philips a décidé d’attaquer la firme en justice au Royaume-Uni donc, mais aussi en Allemagne, en France, ainsi qu’aux Etats-Unis. Sur le territoire américain, Philips demande tout simplement l’interdiction des ventes de Wii et Wii U, mais aussi des Wiimote, Wii Motion Plus, Balance Board, Nunchuk…

Reste à savoir maintenant quelle sera l’issue finale de ce jugement britannique, ainsi que celle des trois autres procès en cours.

Advertisements

Ailleurs sur le web