Philips vs Nintendo

Il y a un mois, on apprenait que Philips décidait d’attaquer Nintendo en justice aux Etats-Unis pour violation de brevets. Selon Philips, la firme japonaise utilise sciemment et sans la moindre autorisation les brevets suivants : « Dispositif de contrôle d’un corps virtuel » et « Système d’interface utilisateur basé sur le dispositif de pointage » . Quelques semaines plus tard, Philips annonce que la justice britannique a tout récemment tranché en sa faveur. La société néerlandaise n’a toutefois pas dévoilé la compensation demandée (précisant simplement que celle-ci était « juste »), mais Nintendo a d’ores et déjà prévu de faire appel de la décision.

Wii U

Trois autres procès en cours

Le spécialiste Hi-Fi rappelle également que de nombreuses propositions d’accord de licence ont été faites à Nintendo, mais face au refus de ce dernier, Philips a décidé d’attaquer la firme en justice au Royaume-Uni donc, mais aussi en Allemagne, en France, ainsi qu’aux Etats-Unis. Sur le territoire américain, Philips demande tout simplement l’interdiction des ventes de Wii et Wii U, mais aussi des Wiimote, Wii Motion Plus, Balance Board, Nunchuk…

Reste à savoir maintenant quelle sera l’issue finale de ce jugement britannique, ainsi que celle des trois autres procès en cours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here