Virgin Mobile menace un père de procès pour le paiement de l'abonnement téléphonique de son fils décédé

Virgin Mobile menace un père de procès pour le paiement de l’abonnement téléphonique de son fils décédé

Des bonnes manières de Virgin Mobile… Le père d’un jeune de 16 ans, décédé en janvier dernier, vient d’être mis en demeure par Virgin Mobile afin de régler les sommes dues au titre de l’abonnement téléphonique de l’adolescent disparu. Problème, il s’agit de sommes « post-mortem » et cette mise en demeure paraît bien indélicate.

Publié le 6 mai 2013 - 13:23 par La rédaction

Le quotidien Le Progrès relate aujourd’hui l’histoire de ce père de famille qui, à la douleur de la perte de son fils de 16 ans au mois de janvier dernier, vient s’ajouter des tracas occasionnés par les drôles de manières de l’opérateur de téléphonie Virgin Mobile. En effet, le jeune Valentin est mort le 2 janvier 2013 à l’hôpital de Nancy. Son père avait eu la présence d’esprit de résilier l’abonnement téléphonique de son fils par lettre recommandée. L’abonnement de son fils, qui était alors mineur, était au nom de son père. À la grande surprise de ce dernier, un courrier reçu le 18 mars 2013 le menace d’une procédure devant une juridiction civile pour la somme de 18,99 euros. On peut se dire que la démarche est bien indélicate de la part de Virgin Mobile qui réclame un mois d’abonnement au père qui vient de perdre son fils… On peut aussi les pardonner en imaginant la machine administrative en marche dans le processus de recouvrement des créances. Mais M. Sayer avait également pris soin d’appeler le service client à de nombreuses reprises en leur expliquant la situation. Virgin Mobile était donc tout à fait au courant des conditions particulières de cette fin de contrat et a agi en faisant fi du drame que venait de connaître ce père de famille.

La médiatisation aidant, on imagine que Virgin Mobile va très vite effacer cette modeste ardoise pour éviter un tollé et de trop dégrader son image. Mais cette triste histoire a le mérite de mettre au grand jour certaines méthodes parfois un peu trop appuyées des opérateurs mobiles dans le recouvrement de leurs créances.

Plus d’informations et les réactions sur le site leprogres.fr

Advertisements

Ailleurs sur le web