Vivendi annonce avoir déposé une offre de rachat de Dailymotion

Vivendi annonce avoir déposé une offre de rachat de Dailymotion

Vivendi vient d’annoncer ce mardi avoir déposé une offre de rachat de la plateforme Dailymotion auprès du groupe Orange.

Publié le 7 avril 2015 - 11:57 par François Giraud

Vivendi dépose une offre d’achat de Dailymotion auprès d’Orange

Tandis que les politiques ne souhaitent pas que la plateforme vidéo Dailymotion soit acquise par un groupe étranger et préfère qu’elle soit acquise par une société française, le groupe Vivendi dépose une offre de rachat auprès d’Orange, propriétaire de Dailymotion. Vivendi n’a cependant pas indiqué quels étaient les accords de cette proposition de rachat et personne ne souhaite commenter cette offre au sein d’Orange. Des sources proches du dossier ont cependant indiqué ce week-end que l’offre proposée par Vivendi valoriserait Dailymotion à 250 millions d’euros environ.

Développer la plateforme vidéo au niveau mondial

Afin de pouvoir davantage concurrencer YouTube et se positionner au niveau mondial, le groupe Vivendi souhaiterait, toujours selon les rumeurs, développer Dailymotion en dehors de l’hexagone et pourrait proposer de nouveaux services. Le groupe pourrait proposer des services tels que Watchever ou Vevo. Vivendi aurait l’ambition de faire de Dailymotion un acteur de taille mondiale a indiqué une personne proche du dossier.

Dailymotion

Publicité

Orange avait jusqu’à présent entamé des négociations avec le groupe asiatique PCCW, qui souhaitait acquérir 49% de Dailymotion, mais le gouvernement en la personne d’Emmanuel Macron avait indiqué en fin de semaine dernière sa volonté de voir cette pépite française rester au sein de l’hexagone ou en Europe. Le gouvernement avait ainsi demandé à Orange de ne pas accorder d’exclusivité à PCCW avant d’avoir négocié avec les partenaires intéressés. Rappelons que l’Etat est actionnaire d’Orange à hauteur de 24,9% et avait demandé à Orange d’étudier toute proposition pour que Dailymotion reste en Europe.

Suite aux diverses négociations avec le groupe asiatique PCCW, Fimalac, propriétaire d’Allociné avait fait une proposition, non retenue par Orange, car elle a été estimée pas assez orientée vers l’international. En 2013, Yahoo! souhaitait déjà acquérir la plateforme vidéo, mais le ministre du redressement productif Arnaud Montebourg s’était opposé à ce rachat pour un montant de 300 millions de dollars.

 



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *