Vivendi sous pression: Altice attend une réponse d'ici vendredi

Vivendi sous pression: Altice attend une réponse d’ici vendredi

Altice, la maison mère de Numericable vient d’annoncer dans un communiqué que son offre de rachat de SFR était valable jusqu’à ce vendredi 14 mars 2014. Voyant que Bouygues risque de lui passer devant, Altice vient de poser un ultimatum à Vivendi.

Publié le 11 mars 2014 - 12:02 par François Giraud

Depuis les dernières annonces de Bouygues Telecom, Numericable qui se situait en pole position pour l’acquisition de SFR se retrouve désormais en mauvaise posture. Afin de ne pas perdre le marché, Altice, la maison mère de Numericable vient d’annoncer dans un communiqué qu’elle laissait jusqu’à vendredi à Vivendi pour se décider. Il est également précisé dans ce communiqué que son offre est la proposition la plus sérieuse et pérenne pour l’avenir des Télécoms dans l’hexagone. Une offre avantageuse aussi bien pour les employés et pour les consommateurs. L’ultimatum a été posé. Vivendi devra donc prendre une décision très rapidement, d’ici le 14 mars 2014.

Vivendi dispose de trois jours pour se prononcer

Altice a proposé une offre de rachat pour un montant de 11 milliards d’euros en cash à Vivendi. La maison mère de Numericable détiendrait ainsi 50% de la nouvelle entité SFR-Numericable et Vivendi conserverait 32% des parts de la nouvelle société. Bouygues, de son côté, qui a proposé une offre à 10,5 milliards d’euros à Vivendi, peut compter sur le soutien d’Arnaud Montebourg, le ministre du redressement productif, en lui promettant de préserver les emplois et la non-augmentation des tarifs pour les consommateurs si son offre aboutissait. La guerre des Télécoms ne fait que continuer.

Advertisements

Ailleurs sur le web