La voiture autonome déjà dans le viseur des pirates

C’est un fait, l’électronique prend une place de ne plus importante dans nos véhicules, et si certains parviennent aujourd’hui à contourner la sécurité des modèles haut de gamme via un boitier dédié, les voitures autonomes à venir pourraient quant à elles être directement contrôlées par des hackers. C’est ce qui ressort d’une étude menée par deux sociétés américaines spécialisées dans la sécurité informatique. En effet, bardée de capteurs en tout genre, la voiture autonome (attendue d’ici 4 ou 5 ans) pourrait devenir la cible privilégiée des pirates informatiques.

google car avant après

Ainsi, selon les tests menés par les deux sociétés, il serait possible de modifier à distance le comportement d’un véhicule autonome, en choisissant par exemple de faire accélérer le véhicule à la vue d’un obstacle, au lieu de le faire ralentir, comme cela est (logiquement) prévu. Bien sûr, il reste encore du temps aux différents constructeurs pour protéger leurs futurs bolides d’un éventuel piratage, mais les compagnies d’assurance plancheraient déjà sur un nouveau type de contrat, avec des primes spécifiques aux véhicules autonomes.

Selon NationWide, « Bien sûr, les technologies des voitures autonomes et connectées réduisent ou éliminent certains risques auxquels font face aujourd’hui les conducteurs, mais parallèlement, de nouveaux risques vont probablement apparaître. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here