Volkswagen : des voitures communicantes dès 2019

Volkswagen : des voitures communicantes dès 2019

Volkswagen va proposer dès 2018 des voitures communicantes, via le standard pWLAN. Explications.

Publié le 3 juillet 2017 - 11:02 par Stéphane Ficca

Des voitures connectées en pWLAN en 2019 selon Volkswagen

Dans le but d’améliorer constamment la sécurité routière, Volkswagen annonce le lancement en 2019 d’un nouveau système de communication entre les véhicules. Les premiers modèles compatibles seront donc lancés dans deux ans par le groupe, en se basant sur la technologie pWLAN. Selon Volkswagen, cette connectivité entre les véhicules et les infrastructures va permettre de franchir un nouveau cap en terme de réduction d’accidents.

Volkswagen Connected pWLAN

Publicité

De cette manière, les véhicules pourront être informés des données de circulations et autres dangers de manière autonome, et en temps réel, avec un rayon de fonctionnement d’environ 500 mètres. Pour Volkswagen, il s’agit d’agrandir de manière considérable la portée du véhicule, et de déceler notamment les dangers qui peuvent se cacher dans les intersections. A titre d’exemple, il sera possible de savoir, avant de tourner à droite à une intersection, qu’un piéton s’est engagé sur le passage piéton (voir image ci-dessus). Pratique.

Mieux encore, le système communiquera avec les infrastructures de circulation, ce qui permettra par exemple de connaitre l’état des feux des intersections à venir. De même, la communication sera compatible avec les véhicules d’intervention, pour savoir par exemple qu’une ambulance ou qu’un véhicule de pompiers est en approche, avant même de voir ce dernier dans le rétroviseur, ou d’entendre la sirène sans vraiment savoir d’où elle provient.

Volkswagen Arteon (6)

Des voitures connectées en réseau donc qui promettent d’améliorer de manière considérable la sécurité routière, en améliorant au passage le confort de conduite du conducteur, capable d’anticiper les dangers comme jamais auparavant. Bien sûr, pour que le système fonctionne, Volkswagen espère que ce dernier sera rapidement adopté par les constructeurs et les partenaires. Le groupe précise que le système repose sur un réseau localisé spécial, sans le moindre stockage local, ce qui fait qu’il ne consommera pas la moindre donnée mobile. Dans un premier temps, le service se limitera donc aux zones de dangers et à l’information sur le trafic proche, mais Volkswagen espère évidemment étoffer les possibilités au plus vite. Rendez-vous est pris pour 2019 donc.

Publicité

Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *