L’association des chauffeurs VTC de France lance l’application VTC Cab, concurrente de Uber

Un collectif de chauffeurs VTC dont certains viennent du géant Américain Uber, se sont regroupés au sein de l’association des chauffeurs VTC de France pour lancer l’application VTC Cab, directement concurrente d’UberPop, l’application du groupe Uber, qui ne cesse de défrayer la chronique. VTC Cab est le fruit de neuf mois de développement et vient d’être testée en région parisienne. L’application fonctionne sur le même principe que celle d’Uber. Il suffit de se géolocaliser et de commander une voiture avec chauffeur.

Un membre de l’association, interviewé par France Info a indiqué que VTC Cab est « du made in France, c’est une application faite par les VTC, pour les VTC et gérée par les VTC ». La grande différence avec celle d’Uber réside dans le montant des commissions prélevées. Le géant Américain prélève 20% du montant des courses réalisées contre 7% pour VTC Cab. De plus, Uber a récemment baissé ses tarifs de 20%, ce qui représente une perte nette mensuelle de 1 500 euros en moyenne pour les VTC qui travaillent pour Uber. En ne prélevant que 7% de commission, l’association des chauffeurs VTC de France compte bien séduire de nouveaux conducteurs.

08210434-photo-vtc-cab

Un objectif simple : garder le contrôle sur le métier et les rémunérations

Pour se développer, l’association va s’implanter dans les petites villes de France, là où Uber ne se trouve pas. En effet, Uber se positionne principalement sur les grandes villes françaises, générant davantage de trafic. Mohamed Radi, interviewé par France Info indique que l’objectif de l’association est de donner du travail à tous les chauffeurs de VTC. Concernant les tarifs proposés aux clients, la course minimum est au prix de 8 euros contre 5€ pour Uber. L’association a coûté 130 000 euros, financée par une trentaine de membres actifs. 300 chauffeurs seraient actuellement prêts à tenter l’expérience avec VTC Cab, une plateforme qui se veut indépendante et Française.

À titre de comparaison, le groupe américain Uber a levé 7 milliards de dollars pour se développer et il est valorisé à 50 milliards de dollars. Il emploie 10 000 chauffeurs de VTC répartis aux quatre coins du monde, dans de grandes agglomérations. Les tarifs d’Uber ont récemment baissé de 20% et le montant des commissions prélevées auprès des conducteurs est également de 20%. La course minimum chez Uber est de 5 euros, tandis que l’association des VTC de France demandera un minimum de 8 euros pour une course, via l’application VTC Cab.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here