La méthode fait un peu western. Comme sur une affiche que l’on aurait aisément imaginée placardée sur les portes battantes d’un saloon en plain Far West, Microsoft chasse le bug de Windows 8.1 et afin d’en débarrasser la version finale de tout désagrément pour les utilisateurs, mais aussi d’éventuelles failles de sécurité, dans ce qu’ils appellent le « Bounty Programm », Microsoft a mis la tête de certains bugs au prix de 100 000 euros. Naturellement, pour ce prix-là, il faut faire remonter Microsoft des dysfonctionnements importants ou des failles critiques qui pourraient être autrement revendus sous le manteau au marché noir auprès d’utilisateurs malveillants qui pourraient en tirer d’autres profits…

Windows 8.1 est une mise à jour très attendue du système d’exploitation qui apportera de nombreuses évolutions et dans laquelle le bouton « démarrer » fera son grand retour. L’identification biométrique sera un premier pas vers la fin des traditionnels mots de passe.

Si vous vous sentez l’âme d’un chasseur de prime informatique, alors, voici les détails du Bounty Program de Microsoft.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here