Watson, le super-ordinateur d'IBM sera adapté en Français l'année prochaine

Watson, le super-ordinateur d’IBM sera adapté en Français l’année prochaine

Watson, le supercalculateur d’IBM va être adapté à la langue de Molière dès l’année 2016 vient d’annoncer Nicolas Sekkaki, le directeur France du groupe.

Publié le 24 septembre 2015 - 8:22 par François Giraud

Watson, le système d’intelligence artificielle d’IBM pensera bientôt en Français

Le président d’IBM France, Nicolas Sekkaki vient d’annoncer ce mardi à des journalistes que le système d’intelligence artificielle Watson serait adapté en français l’année prochaine. Il a précisé que le super-ordinateur ne se contenterait pas de réaliser une traduction mais de penser en Français, en prenant en compte l’ensemble des termes cognitifs apparentés à la langue de Molière.

Outre le fait qu’il soit capable de raisonner à la vitesse du son et d’aider à prendre une décision, Watson permet de croiser des informations complexes et s’invite dans des domaines de haute technicité comme la santé, les finances et les systèmes bancaires. Un environnement où une première application sera testée, où Watson devra prendre en compte l’ensemble des données afin de les personnaliser par la suite pour les clients d’une banque.

watson-IBM lutte contre le cancer

Publicité

Pour réaliser cette opération, IBM a signé des contrats avec des établissements financiers français, de plusieurs dizaines de milliers d’euros, qui permettront de travailler sur l’adaptation du système d’intelligence artificielle à la langue de Molière. Watson devrait également être adapté au japonais et à l’espagnol prochainement. Le supercalculateur Watson est capable de fournir des résultats d’analyses de données complexes en seulement quelques minutes, au lieu de plusieurs semaines. Watson est un super-ordinateur, doté d’une intelligence artificielle et également accessible aux professionnels depuis le Cloud.

Prévoir, aider, analyser, anticiper et personnaliser

Le super-calculateur peut cibler des clients en fonction de nombreux paramètres et effectuer une analyse très poussée. Watson, peut prévoir, aider, analyser et anticiper. En 2011, Watson s’est fait connaître du grand public avec la victoire qu’il a remportée à la télévision dans le jeu « Jeopardy » contre des concurrents avertis, puis le groupe IBM avait étendu les compétences de Watson au domaine de la santé.

Une configuration matérielle impressionnante

Le système de base est organisé autour de 16 à 32 coeurs et 256 Go de mémoire. IBM peut désormais coupler plusieurs « systèmes Watson » les uns aux autres afin de décupler ses capacités, à la demande. La configuration matérielle du supercalculateur Watson d’IBM est composée de 90 serveurs Power 750 réunis dans 10 racks. Chaque processeur Power 750 comprend quatre SoC Power 7 à huit coeurs cadencés à 3,55 GHz, ce qui représente 32 coeurs par serveur et 2 880 coeurs au total.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *