Watson, le super-ordinateur d'IBM assiste les conseillers du Crédit Mutuel

Watson, le super-ordinateur d’IBM assiste les conseillers du Crédit Mutuel

Le Crédit Mutuel vient d’annoncer deux projets d’assistanat de ses conseillers clientèle, avec l’utilisation de Watson, le supercalculateur d’IBM.

Publié le 19 octobre 2016 - 9:01 par François Giraud

L’intelligence Artificielle d’IBM au service des conseillers clientèle du Crédit Mutuel

A l’occasion de l’IBM Business Connect 2016, le Crédit Mutuel a présenté deux projets utilisant l’intelligence Artificielle de Watson, le supercalculateur d’IBM. Les conseillers clientèle bénéficieront de l’assistanat de Watson dans diverses tâches relatives à leur travail. Déjà utilisé au sein de diverses sociétés américaines et désormais adapté à la langue de Molière, le super-ordinateur d’IBM viendra faciliter le travail des conseillers clientèle du groupe bancaire Français. Frantz Rublé, son PDG, a annoncé aux 1 800 personnes présentes à l’événement les différents projets d’utilisation de Watson dans sa banque.

watson-IBM lutte contre le cancer

Publicité

Deux projets pour aider les conseillers clientèle du Crédit Mutuel

Le premier projet annoncé est l’utilisation de Watson qui viendra aider les conseillers clientèle dans leurs tâches quotidiennes. Ces derniers doivent traiter entre 300 000 et 600 000 emails par jour et l’IA permettra d’analyser ces derniers et de les classer par ordre de priorité. Des réponses automatiques seront également proposées aux conseillers clientèle et ce sont une vingtaine d’agences bancaires qui sont actuellement en train de tester cette nouveauté, a précisé le PDG du Crédit Mutuel, Frantz Rublé.

Le second projet annoncé par Frantz Rublé est l’utilisation de Watson comme assistanat direct aux conseillers clientèle. Le supercalculateur d’IBM recherchera les réponses et solutions les plus adaptées aux clients qui souhaitent souscrire ou simplement disposer d’informations sur les produits et services d’assurance et d’épargne du Crédit Mutuel. Le conseiller clientèle restera le seul décisionnaire mais Watson aidera ces derniers dans leurs choix, dans un souci de qualité de de rapidité. Watson permettra de mieux cerner les demandes des clients. Ce projet d’assistanat est actuellement en phase de test dans une agence bancaire et sera déployé à compter du mois de novembre prochain. Il sera opérationnel à partir du mois de février 2017.

IBM-600px

Que peut faire Watson, le supercalculateur d’IBM ?

Le superordinateur Watson de Big Blue est un moteur cognitif utilisé par divers groupes. Désormais, Watson ne se contente pas de réaliser une traduction mais de penser en Français, en prenant en compte l’ensemble des termes cognitifs apparentés à la langue de Molière. Outre le fait qu’il soit capable de raisonner à la vitesse du son et d’aider à prendre une décision, Watson permet de croiser des informations complexes et s’invite dans des domaines de haute technicité comme la santé, les finances et les systèmes bancaires. Un environnement où une première application a été testée avec le Crédit Mutuel, où Watson prend en compte l’ensemble des données afin de les personnaliser par la suite pour les clients du groupe bancaire.

Le supercalculateur Watson est capable de fournir des résultats d’analyses de données complexes en seulement quelques minutes, au lieu de plusieurs semaines. Watson est un super-ordinateur, doté d’une intelligence artificielle et également accessible aux professionnels depuis le Cloud. Le super-calculateur peut cibler des clients en fonction de nombreux paramètres et effectuer une analyse très poussée. Watson, peut prévoir, aider, analyser et anticiper. En 2011, Watson s’est fait connaître du grand public avec la victoire qu’il a remportée à la télévision dans le jeu « Jeopardy » contre des concurrents avertis, puis le groupe IBM avait étendu les compétences de Watson au domaine de la santé.

Une configuration matérielle impressionnante

Le système de base est organisé autour de 16 à 32 coeurs et 256 Go de mémoire. IBM peut désormais coupler plusieurs « systèmes Watson » les uns aux autres afin de décupler ses capacités, à la demande. La configuration matérielle du supercalculateur Watson d’IBM est composée de 90 serveurs Power 750 réunis dans 10 racks. Chaque processeur Power 750 comprend quatre SoC Power 7 à huit coeurs cadencés à 3,55 GHz, ce qui représente 32 coeurs par serveur et 2 880 coeurs au total.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *