Google veut lancer le covoiturage à San Francisco avec Waze dès cet automne

L’application mobile de GPS collaboratif Waze pourrait tester une offre de covoiturage permettant de voyager à faible coût. Elle serait lancée par Google aux USA, dans la région de San Francisco dès cet automne selon diverses sources et permettra de trouver des covoiturages à prix réduits. Le Wall Street Journal indique que Google travaillerait sur cette nouveauté depuis le mois de mai dernier et des tests auraient été réalisés auprès des salariés du groupe ainsi que ceux d’autres entreprises qui utilisent l’application pour coordonner les déplacements groupés.

new-google-logo

Pour éviter que les utilisateurs aient des problèmes avec les chauffeurs de taxi, comme c’est notamment le cas entre l’application proposée par Uber avec les VTC et des chauffeurs de taxi de certains pays,  Google proposerait un système de rémunération assez bas. Lorsque vous aurez besoin de réaliser un trajet, il suffira de faire appel à Waze qui sélectionnera la voiture la plus proche de vous ou celle qui peut vous emmener où vous désirez. Le conducteur percevra la somme de 54 centimes de dollar par mile parcouru soit environ 30 centimes d’euro du kilomètre. Le Wall Street journal indique que le service de covoiturage via Waze est déjà testé en Israël. De plus l’application Waze est actuellement plébiscitée par 65 millions d’utilisateurs actifs dans le monde. Google a donc une réelle carte à jouer avec un service de covoiturage.  Une nouveauté qui pourrait bien venir faire de l’ombre à BlablaCar, qui représente actuellement 90% des parts de marché en Europe.

Waze Carpool, un système de covoiturage pour se rendre à son travail

Google a déjà testé une application semblable permettant de se rendre à son travail avec Waze Carpool. Un service qui est plus précisément destinée aux personnes qui effectuent régulièrement des trajets entre leur domicile et leur lieu de travail appelés des « riders ». Le voyageur paie la somme de 54 cents par mile parcouru, soit environ 1,6 kilomètre, selon un calcul réalisé par l’IRS, l’agence gouvernementale américaine des lois fiscales, sur la base de calcul des frais kilométriques et Waze ne prendrait pas encore de commission, le temps que la nouvelle fonctionnalité prenne son envol.

Concrètement, les « riders » font une demande auprès de l’application Waze Carpool pour trouver des automobilistes qui effectuent des trajets pour se rendre sur leur lieu de travail et disposent de places disponibles pour emmener avec eux d’autres personnes contre une certaine somme, basée sur 0,54 $ par mile parcouru. Les riders doivent respecter certaines conditions, comme ne pas effectuer plus de deux trajets journaliers, soit un aller-retour de leur domicile à leur lieu de travail et les conducteurs ne peuvent pas prendre plus d’un rider par voyage. Carpool est actuellement testé auprès de diverses entreprises situées au sein de la Baie de San Francisco.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here