Selon l’IDATE, il y aura 80 milliards d’objets connectés en 2020

Selon l’IDATE, un cabinet d’analyses, les objets connectés envahissent la Toile. On en dénombrerait plus de 15 milliards à l’heure actuelle et ce chiffre ne cesse d’augmenter. L’IDATE, fondé en 1977, est l’un des premiers centres d’études et de conseil en Europe spécialisé dans l’analyse des secteurs des Télécommunications, de l’Internet et des Médias. Dans son rapport « The Internet of Things Market », l’IDATE estime que 15 milliards de « choses » ou « things » (machines, terminaux connectés et objets) sont d’ores et déjà connectées à Internet depuis 2012, contre 4 milliards en 2010. Pour Samuel Ropert, Chef de projet du rapport, « en 2020, il y en aura 80 milliards ».

apple watch personalisable

En 2015, le marché du wearable computing devrait exploser ?

Le « wearable computing » est défini par le fait de poter une interface informatique sur le corps, sous la forme d’un accessoire comme les objets connectés ou d’un vêtement. Ce marché des objets connectés portables devrait exploser dès l’année prochaine selon tous les cabinets d’études ayant réalisé des sondages et des enquêtes. L’arrivée très attendue de l’Apple Watch en est la démonstration selon des intervenants réunis ce mardi à l’occasion de la conférence LeWeb, à Paris. Cette montre connectée est perçue comme un catalyseur et un symbole de maturité selon plusieurs intervenants.

wearable computing

J.P. Gownder, un analyste du cabinet de recherche Forrester explique que de nombreux indicateurs montrent que le marché des objets connectés portable va se développer massivement dès 2015. L’étude révèle que 68% des décideurs technologiques dans le monde affirment qu’ils représentent désormais une priorité pour leurs entreprises. Au niveau des consommateurs, 45% des Américains et 32% des Européens déclarent être séduits à l’idée de posséder un « wearable ».

Auprès d’un panel de consommateurs, Forrester a demandé à quel endroit ils seraient prêts à porter un wearable. Les résultats montrent que le poignet arrive en première position suivi des objets connectés à fixer sur un vêtement, puis ceux qui sont directement intégrés aux habits puis les écouteurs, les casques et les lunettes connectées. Une étude PwC publiée en novembre indiquait que 20% des Américains possédait déjà un objet connecté portable et les prévisions montrent que d’ici deux ans, le taux d’adoption serait identique à celui du marché des tablettes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here