L’incontournable application WhatsApp souffre d’un curieux bug sur Android, avec la possibilité de faire planter l’application via un simple message. Explications.

Une message pirate pour WhatsApp

Rappelez-vous. Il y a quelques mois, on apprenait qu’un simple lien envoyé via Messages ou tout autre logiciel de messagerie sur iOS, était capable de faire planter un iPhone. Un message de type « Text Bomb » que certains malins s’amusent évidemment à envoyer à leurs contacts, forçant alors ces derniers à redémarrer leur terminal. Plus récemment, on découvrait l’existence d’une nouvelle menace similaire, qui ne se contentait pas de faire frémir d’effroi les utilisateurs d’iOS, puisque Mac OS était également concerné. Un lien qui conduisait directement vers un site qui exploite un processus non optimisé OpenGraph, créant alors un tag très (trop) long, entraînant aussitôt le crash de l’application ou du navigateur.

Aujourd’hui, c’est via Phone Arena que l’on apprend la découverte d’un nouveau bug plutôt gênant concernant cette fois l’application WhatsApp. En effet, à la réception d’un message en particulier, l’application utilisée chaque jours par des millions d’utilisateurs serait susceptible de planter. Pire encore, le message en question pourrait également faire crasher le smartphone utilisé, le bug étant pour l’heure répertorié uniquement sur Android.

Un bug qui serait finalement lié au sens de lecture du message, puisque c’est l’association d’un message écrit en anglais à un mot/caractère écrit en hébreux (qui se lit donc de droite à gauche) qui en serait à l’origine. Toutefois, le message en lui-même n’est pas suffisant pour faire planter l’application. Pour fonctionner, le bug nécessite également une interaction de la part de l’utilisateur. L’exemple mis au point par Phone Arena propose donc à l’utilisateur de toucher un point noir au coeur du message, ce qui entraînera le plantage de l’application (et peut-être du smartphone).

Dans ce cas précis, c’est le caractère de contrôle qui est répété de très nombreuses fois, et qui déclenche donc un plantage de l’application WhatsApp. Logiquement, Facebook devrait rapidement proposer une mise à jour de son application pour corriger ce souci relativement gênant, mais néanmoins inoffensif pour nos smartphones. Evidemment, si vous utilisez WhatsApp de manière « normale », l’application ne devrait pas souffrir de plantages intempestifs. Dans les prochaines heures, si vous êtes invités par un contact à interagir directement avec un message, méfiez-vous…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here