Yahoo! affirme qu’il ne se livre pas à l’espionnage des comptes mails de ses clients

Yahoo! dément la rumeur qui indiquait que le groupe espionnait les comptes mails de ses clients. Il précise minimiser les divulgations pour le compte de la NSA ou du FBI et ne donnerait que certaines informations au compte-gouttes aux autorités américaines. Selon le New York Times, ce serait un juge fédéral qui aurait demandé à Yahoo! de rechercher une signature numérique au sein de ses courriels, dans le cadre d’une enquête liée à des attentats.

yahoo

Diverses sources indiquaient le contraire récemment, précisant même que le groupe de Marissa Mayer aurait mis en place un logiciel d’espionnage dédié au sein des serveurs informatiques du groupe, permettant d’isoler des phrases et mots clés ainsi que des pièces jointes. Selon ces sources le groupe aurait créé un logiciel permettant d’espionner les comptes mails de ses clients. Le logiciel aurait permis de détecter les phrases clés ainsi que les pièces jointes des emails des utilisateurs sur demande du gouvernement.  Le logiciel d’espionnage créé par Yahoo! aurait été mis en service l’an dernier et les comptes auraient été passés au crible par ce dernier, selon trois anciens salariés des autorités américaines.

Les spécialistes en sécurité du groupe de Marissa Mayyer, travaillant au sein des serveurs informatiques du groupe Yahoo! n’auraient  connu l’existence de ce logiciel espion, seulement quelques jours avant sa mise en service. L’équipe en charge de la sécurité a douté de la présence de ce logiciel, pensant que des hackers tentaient de prendre le contrôle du système informatique, alors que ce n’était absolument pas le cas, car Marissa Mayer, CEO du groupe devait certainement connaître l’existence de ce dispositif de surveillance, en relation avec le FBI et la NSA. Des responsables du groupe Yahoo! auraient même quitter la société ne cautionnant pas les agissements liés à ces surveillances, dont Alex Stamos, ex’directeur de la sécurité de Yahoo! qui aurait démissionné pour exercer des fonctions similaires au sein du groupe Facebook.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here