Pharrell Williams en guerre contre Youtube

L’ambiance n’est très « happy » entre Youtube et le phénomène musical de 2014 Pharrell Williams. En effet, le célèbre service de vidéos en ligne est désormais la cible de la Global Music Rights, une association qui regroupe 42 artistes, selon laquelle les artistes sont tout simplement sous-payés par Youtube qui, rappelons-le, appartient à un autre géant du web : Google. Par la voix de son avocat, la GMR exige ainsi de Youtube le retrait d’environ 20 000 morceaux musicaux, sous peine de devoir reverser plusieurs dizaines de milliers de dollars… par morceau !

youtube

Pour la GMR, « n’importe quel service de diffusion, dont Youtube, doit obtenir la permission auprès des propriétaires de copy­right de distribuer leurs compositions ». Aucune licence n’a été établie avec Youtube pour la diffusion de ces 20 000 morceaux« . Ainsi, pour chaque vidéo publiée « illégalement », la GMR pourrait demander jusqu’à 150 000 dollars à Youtube.

Du côté de Youtube, on évoque le Digital Millennium Copyright Act, qui permet aux auteurs de signaler les contenus pour en demander le retrait. Un point que conteste la GMR, selon qui ce n’est pas aux auteurs de signaler les contenus, mais bien aux diffuseurs de négocier des accords en amont. Rappelons que récemment, c’est la chanteuse Taylor Swift qui a retiré son catalogue du service Spotify, expliquant « ne pas vouloir vouer le travail d’une vie à une expérience qui ne récompense pas à leur juste valeur les auteurs, producteurs, artistes et créateurs de musiques« . Affaire à suivre en 2015 donc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here