A l’occasion de la conférence semestrielle qui vient de se dérouler ce jeudi 30 juin, Sébastien Soriano, président de l’Arcep, demande aux opérateurs télécoms d’investir massivement dans la 4G et le Très Haut Débit afin de combler le retard par rapport aux autres pays européens.

Arcep

4G & Fibre : Sébastien Soriano demande aux opérateurs d’investir massivement

La France serait en retard dans le déploiement du Très Haut Débit et de la 4G par rapport à ses confrères européens. Le Président de l’Arcep, le régulateur des Télécoms, Sébastien Soriano a dressé le bilan semestriel lors d’une conférence ce jeudi 30 juin 2016 et demande expressément et fermement aux opérateurs d’investir massivement.

Arcep Logo

La France accuserait un retard dans le déploiement de la 4G et de l’Internet très haut débit selon le Président de l’Arcep. Il a précisé que le secteur des télécoms a connu une période difficile ces derniers temps mais que désormais nous en sommes sortis et qu’il est temps d’investir massivement. Le chiffre d’affaires des opérateurs télécoms se stabilise et la majorité d’entre eux afficheraient une rentabilité. Au niveau du déploiement de la 4G en France, nous nous situons en 24e position et à la 29e dans le très haut débit par rapport aux Etats membres de l’Union européenne. Sébastien Soriano est ferme et n’accepte pas ce retard de la France.

L’Arcep va aider les opérateurs à investir davantage en proposant diverses mesures dont la mise à disposition de cartes de couverture mobile de la France en open data. Les consommateurs pourront ainsi étudier les meilleures couvertures 4G et très haut débit en fonction de leur lieu de résidence, de la qualité du réseau et des performances et de voir si les bâtiments sont couverts ou non en 4G. L’Arcep va mettre en place divers objectifs pour les opérateurs télécoms. 10 000 antennes devront être installées dans les trois prochaines années, ce qui permettra de passer d’une couverture de 25% du territoire à 90% en 4G. Au niveau de la fibre optique, l’Arcep vise 7 à 8 millions de foyers couverts en plus dans les trois ans, sachant que 6 millions sont couverts actuellement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here