Un beau jour de 1976, Steve Jobs, Steve Wozniak et Ronald Wayne se réunissaient dans un garage pour fonder Apple Computer Inc. 40 ans plus tard, Apple compte parmi les entreprises les plus influentes au monde.

Campus Apple

1976-2016 : Apple fête son 40° anniversaire

Apple fête ses 40 ans. Si tout commence avec Steve Jobs (16 ans), Steve Wozniak (21 ans) et Ronald Wayne réunis dans un garage, l’histoire se concrétise avec la commercialisation de l’Apple I, vendu 666,66 $. Seul Ronald Wayne quitta l’aventure quelques mois plus tard en vendant ses parts de la société pour la modique somme de 2 300 $ ! L’histoire d’Apple est, dès lors, marquée par quelques succès puis une longue série d’échecs jusqu’à la fin des années 90. Le passage au 21e siècle sera marqué par le retour de Steve Jobs aux commandes d’Apple et le début de l’ascension folle de la firme de Cupertino.

Steve Wozniak, dit « Woz » est de cinq ans l’aîné de Steve Jobs. Woz est passionné par l’électronique et les mathématiques. Aimant faire partager tout ce qu’il savait et avec une facilité déconcertante avec les circuits imprimés qu’il retranscrit sur papier, il crée son premier micro-ordinateur en 1969 qu’il baptis Cream Soda Computer avec un ami, Bill Fernandez. Hors Bill est dans la même classe que Steve Jobs et sont amis. De son côté, Steve Jobs invente de petits appareils. Voyant son ami passionné par l’électronique, Fernandez invite Jobs à venir contempler le Cream Soda chez Woz. Les deux hommes se rencontrent puis deviendront associés par la suite.

steve jobs et steve Wozniak

La société Apple a officiellement été créée le jeudi 1er avril 1976. Quarante années plus tard, la firme de Cupertino a bien changé et dégage désormais 230 milliards de dollars de chiffre d’affaires par an. Au fil des années, Apple a proposé des produits innovants qui ont aidé à révolutionner l’univers de l’informatique. Jobs et Wozniak travaillent ensemble sur de nombreux projets, apportant chacun leur touche personnelle. Steve Jobs est davantage un visionnaire et Steve Wozniak est doué d’un talent particulier en informatique. D’autres talents rejoindront les rangs de la marque à la Pomme par la suite afin de lui assurer un succès immense et une renommée mondiale.

apple 1

175 pièces vendues en dix mois

L’Apple I verra le jour en avril 1976 et une première commande de 50 unités montées est signée avec le magasin « The Byte Shop » dirigé par Paul Terrel, un contact de Steve Jobs. Vendus à partir de juillet 1976, les Apple I s’écoulent comme des petits pains et les ventes ont atteint 175 pièces en seulement 10 mois. En juin 1977, l’Apple II voit le jour, encore appelé Apple ][ et fut écoulé à 2 millions d’unités en sept ans, un succès fulgurent et représente le premier ordinateur de la marque à la Pomme produit en grande série. Puis en 1980 Apple entre en Bourse et dévoile en janvier 1984 le premier Macintosh, un ordinateur pour le grand public, doté d’une interface graphique « GUI » avec des icônes en noir et blanc. En 1985, Steve Jobs quitte le groupe pour revenir deux ans plus tard et prendre les commandes de la firme de Cupertino.

En août 1997, Apple et Microsoft deviennent partenaires et la firme de Redmond injecte 150 millions de dollars sous la forme d’actions. En 1998, l’iMac est dévoilé et vendu 1 300 dollars pièce ainsi qu’une version portable, l’iBook qui sortira un an plus tard. Cette même année 1999, sortira le système d’exploitation d’Apple, Mac OS X. Puis la musique arrivera sur l’iPod qui sera commercialisé à moins de 400$ en 2001 et iTunes arrivera deux ans plus tard en 2003.

steve_jobs

Le 9 janvier 2007, l’iPhone fait son, apparition et Steve Ballmer, PDG de Microsoft pense que ce nouveau produit ne se vendra jamais, vu son prix élitiste. Résultat des courses, 1,39 million d’unités sont écoulées. L’année suivante, c’est au tour du Mac Book Air de voir le jour, puis l’iPad en 2010. Un an plus tard, le 5 octobre 2011, Steve Jobs nous quittera à l’âge de 56 ans et c’est Tim Cook qui est alors CEO de la marque à la Pomme. En 2014, Apple achète Beats pour la somme de trois milliards de dollars. L’iPhone est actuellement la première source de revenus d’Apple, avec 231 millions d’unités vendues en 2015.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here