Accusé de plagiat par le régulateur local, Apple pourrait se voir interdire de vendre des iPhone 6 et iPhone 6 Plus au sein de l’Empire du Milieu.

Apple est accusé de plagiat : la Chine pourrait suspendre la vente de certains iPhone

Un régulateur situé au sein de l’Empire du Milieu accuse Apple de plagiat, ce qui pourrait lui valoir l’interdiction pure et simple de vendre ses iPhone 6 et iPhone 6 Plus au sein de la Chine. C’est le Bureau de la propriété intellectuelle situé à Pékin qui accuse Apple de vendre deux modèles de smartphones, qui violeraient des brevets relatifs au design d’un smartphone vendu en Chine sous le nom de Shenzhen Bali 100C.

iphone6plus_finish_large

Apple est accusé de plagiat et pourrait être obligé de suspendre la vente de ces terminaux mobiles au sein de l’Empire du Milieu. De nombreuses sociétés implantées en Chine vendent des smartphones qui ressemblent aux iPhone mais évoluent sous Android, ce qui ne manque pas de gêner Apple pour conquérir le marché asiatique. Suite à la demande du régulateur Chinois d’interdire la vente des iPhone 6 et iPhone 6 Plus en Chine, Apple a fait appel de cette décision et continue actuellement de vendre ses smartphones. Sur le dernier trimestre, Apple a vu ses ventes baisser de 26 points entre les marchés de Taïwan et de Hong-Kong par rapport à la même période, un an plus tôt. Cette tendance pourrait être accentuée suite à la plainte dont fait l’objet le groupe américain.

Pour l’instant, seules les ventes d’iPhone 6 et d’iPhone 6 Plus seraient concernées et la marque à la Pomme pourrait continuer à vendre ses autres flagships, les iPhone 6S et iPhone 6S Plus. Mais rappelons que le groupe de Tim Cook souhaite s’implanter fortement au sein de l’Empire du Milieu, un marché très important ou le groupe investit beaucoup. Mais les Gouvernement préfère certainement positionner des constructeurs locaux comme Huawei ou encore Xiaomi sur ce marché florissant plutôt que des groupes étrangers, comme Apple. Le Bureau de la propriété intellectuelle situé à Pékin a indiqué dans un jugement rendu public le 19 mai dernier que « l’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus d’Apple présentent de légères différences avec le 100C de Shenzhen Baili. Ces différences sont si infimes que le consommateur ne peut pas les discerner. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here