La technologie de ciblage publicitaire de Facebook est sur le point d’être déployée en France. Le réseau social veut rassurer et joue la transparence.

facebook

Facebook veut jouer la carte de la transparence pour un meilleur ciblage publicitaire

Le réseau social va prochainement lancer dans l’hexagone sa solution de ciblage publicitaire, présente jusqu’à présent uniquement aux Etats-Unis. Facebook veut rassurer les internautes sur l’usage qu’il sera fait de leurs données personnelles et vient de simplifier ses règles de confidentialité. un moyen d’éviter les plaintes et dérives.

Privacy-Basics

Facebook va déployer sa technologie de ciblage publicitaire au sein de six pays

Facebook est sur le point de lancer sa technologie de ciblage publicitaire au sein de six nouveaux pays dont la France. Il veut rassurer les utilisateurs afin de ne pas perdre de fans qui risqueraient de partir à la concurrence. Pour arriver à jouer la carte de la transparence, le plus grand réseau social du monde a simplifié ses règles de confidentialité et permettant aux utilisateurs de mieux contrôler leurs données personnelles. Ce jeudi 13 novembre, le réseau social vient de lancer « Privacy Basics », un guide interactif  disponible dans 36 langues qui reprend tous les domaines à connaître pour une meilleure sécurité de ses données. Privacy Basics propose des tutoriaux sur la sécurité du compte, la visibilité des publications ou encore l’identification des photos.

Mise en ligne d’une page dédiée à la protection de la vie privée

« Privacy Basics » est une page qui vient d’être mise en ligne par Facebook et qui se compose de divers tutoriaux permettant d’obtenir des conseils pour protéger ses contenus. Le réseau social met toute son énergie à rassurer les internautes car l’annonce du lancement du ciblage publicitaire avait fait beaucoup de bruit le 12 juin dernier. Le réseau social va analyser les habitudes et les recherches effectuées sur des sites tiers afin de proposer des publicités en accord avec les centres d’intérêt des utilisateurs. Ces derniers se sentaient épiés par Facebook. Ce dernier s’est donc engagé à fournir aux utilisateurs des explications sur la manière dont il partage vos informations avec ses annonceurs et autres sites qui lui appartiennent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here