BackBlaze a effectué une étude sur la fiabilité des disques durs utilisés dans son datacenter. Plus de 41 000 unités ont été testées.

BackBlaze publie un rapport sur la fiabilité de nombreux disques durs

La société BackBlaze utilise des disques durs auprès de son datacenter de Fremont et a passé au crible plus de 40 000 unités afin d’en étudier la fiabilité, une donnée que l’on retrouve rarement dans les benchmarks effectués. Le CEO de la start-up, Gleb Budman indique que sa société qui utilise ces 40 000 disques durs doit faire face à de nombreuses pannes. Le groupe a publié un tableau qui recense tous les modèles utilisés et indique le taux annuel de pannes.

Les disques durs HGST, Seagate et Western Digital testés

BackBlaze a testé des disques durs de trois principales marques, HGST, Seagate et Western Digital avec des capacités de stockage diverses et variées. On peut constater que les disques durs qui sont les plus fiables sont ceux de la marque HGST notamment avec les modèles 2 To, 3 To et 4 To tandis que Seagate se retrouve en bas du classement notamment avec son modèle 3 To qui affiche un taux de panne annuel de 43,1%. Au 31 décembre 2014, ce sont 41 213 disques durs qui ont été testés au sein du datacenter de BackBlaze. Le tableau publié pointe les défaillances des disques durs des trois principales marqués étudiées.

etude backblaze 1

Méthodologie de l’étude réalisée par BackBlaze

Pour que BackBlaze considère qu’un disque dur a subi un échec à ses divers tests, ce dernier doit répondre à trois critères. Le premier concerne le lecteur qui ne fonctionne pas ou ne se connecte pas au système d’exploitation. Le second correspond à un produit qui ne se synchronise pas ou reste synchronisé dans la matrice RAID et le dernier est un disque dur qui dépasse les seuils fixés par la société pour les divers tests réalisés. La start-up considère que les performances d’un disque dur ou la consommation sont des critères souvent analysés mais la fiabilité est un critère tout aussi important mais difficile à analyser, c’est pourquoi son étude repose sur ce dernier critère.

Les résultats montrent qu’il faut privilégier les disques durs de 4 To

Les résultats de cette étude montrent qu’il est préférable d’utiliser des disques durs de 4 To et d’éviter ceux de 3 To de capacité de stockage. Les disques durs HGST arrivent en tête du classement et reste le fabricant le plus fiable de cette étude. Le taux de panne annuel moyen dépasse rarement 1%. Seagate de son côté arrive en bas du classement et le modèle Seagate Barracuda 7 200 de 3 To arrive dernier du classement avec un taux de panne annuel moyen qui dépasse 43%. En ce qui concerne les disques durs Western Digital on remarque que le modèle le moins fiable est celui de 3 To avec un taux de 6,9% alors que le Red 6 To affiche un taux de panne de 3,1%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here