Pour faire face au ralentissement des marchés et faire des économies, le groupe suédois Ericsson pourrait tailler dans le vif cet été et se séparer de 3 000 à 4 000 de ses salariés selon le journal Svenska Dagbladet, qui cite des sources proches du dossier.

Face à la baisse des marchés, le groupe Suédois Ericsson pourrait supprimer des milliers d’emplois

Face au ralentissement des marchés, l’équipementier suédois Ericsson pourrait se séparer de 3 000 à 4 000 de ses salariés au cours de l’été 2016 mais pourrait également poursuivre sa restructuration avec une réduction des coûts le journal Svenska Dagbladet qui indique avoir reçu des informations proches du dossier de diverses sources. L’action de l’équipementier suédois a cependant perdu 26% de sa valeur depuis le début de l’année 2016. Les prochains résultats trimestriels seront publiés le 19 juillet 2016.

Ericsson-600

Hans Vestberg, actuel PDG du groupe Ericsson, pourrait lancer un plan de licenciement prochainement. Le groupe suédois s’est fixé un objectif de 9 milliards de couronnes d’économies annuelles (960 millions d’euros) en 2017 par rapport à 2014, mais ce sont 10 milliards d’économies supplémentaires qui doivent être identifiés, a précisé le journal, citant des sources au sein de l’entreprise. Pour survivre sur un marché en partie arrivé à maturité et fortement concurrentiel, les mêmes sources indiquent que l’équipementier Télécom pourrait se séparer de 15 000 salariés, soit 10% des effectifs actuels, pour espérer réduire les coûts fixes de 60 à 40 milliards de couronnes par an.

Le groupe suédois n’a pas souhaité répondre à ces rumeurs et spéculations indique le journal. Un porte-parole du groupe interrogé par l’AFP indique qu’Ericsson a annoncé en 2014 un programme de réduction des coûts et d’optimisation des opérations avec l’objectif de réaliser des économies de 9 milliards de couronnes en 2017 et il reste encore beaucoup à faire. Le groupe avait annoncé une réorganisation de sa direction, prenant effet le 1er juillet, resserrée autour d’une vingtaine de responsables de départements et de zones géographiques et le directeur général Hans Vestberg. A la fin du premier trimestre 2016, Ericsson employait 115 300 personnes contre 116 300 au 31 décembre 2015 selon les informations fournies par la société.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here