Une nouvelle arnaque circule sur Facebook. Elle prend la forme de vidéos qui font le buzz ou montrent des « clash » entre célébrités. Ce que vous ignorez, c’est qu’une fois que vous avez cliqué pour visionner la vidéo, vous payerez jusqu’à 3€ la minute.

arnaque-a-la-video-facebook

Arnaque sur Facebook : jusqu’à 3€ la minute pour visionner les vidéos

Vous payez peut-être de petites sommes via des services comme « Internet + » ou « Contact + », sans le savoir. Ces services sont édités par le biais de votre fournisseur d’accès à Internet lorsque vous visionnez certaines vidéos aux titres souvent aguicheurs tels que « Regardez le meilleur clash en direct à la télé » ou encore  » Vidéo : Canteloup donne un fou rire à Macron en imitant Hollande ! ». Vous pensez que vous allez rire, c’est probable, mais un peu moins lorsque vous allez payer votre facture Internet, qui comportera des services annexes avec des montants qui vont de 1€ à 3€ la minute de visionnage.

Ces vidéos sont des arnaques, qui piègent les internautes à leur insu. Elles circulent activement sur les réseaux sociaux, et notamment sur le réseau social de Mark Zuckerberg, Facebook. Selon une enquête réalisée par le magazine Soft Power et dont le sujet a été diffusé ce dimanche 10 avril sur France Culture, des sites annonceurs proposeraient sur les réseaux sociaux des vidéos aux titres accrocheurs, qui, une fois visualisées, seraient facturées à l’insu des internautes.

arnaque-sur-facebook

Lorsque vous voyez des post annonçant certaines vidéos souvent humoristiques, il vous est demandé de cliquer sur un lien « regarder la vidéo ». Une fois que vous avez cliqué sur ce dernier, il vous redirige vers le site de l’annonceur. Mais il n’est pas indiqué que pour visualiser la vidéo en question, un micro-paiement sera effectué et vous serez débité d’un montant de 1 à 3 € la minute sur votre facture Internet. Sachez toutefois que ces paiements « masqués » ne peuvent pas dépasser la somme totale de 30 euros. Les opérateurs ne vous préviennent évidemment pas du surcoût éventuel. Seul l’opérateur Free désactive ce service par défaut. Il est indiqué, sous les vidéos que son visionnage est payant, mais comme à l’accoutumée, en très petits caractères.

Chaque minute visionnée est facturée par le site annonceur, sans prévenir l’internaute. les mentions sont écrites en caractères minuscules souvent dans des couleurs difficiles à lire, par exemple en noir sur fond gris. On peut donc légitimement penser que ces vidéos sont sournoises et visent les internautes qui ne se méfient pas. D’autant plus que ces vidéos sont également disponibles, gratuitement cette fois, sur les plateformes Dailymotion ou encore YouTube. Pour éviter cette arnaque, il est conseillé de savoir déjouer les pièges, en évitant de cliquer sur les liens douteux ou encore sponsorisés. En se renseignant auprès son FAI, il est également possible de demander la désactivation des services de micropaiements « Internet + » ou « Contact + ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here