Des pirates russes connus sous le nom « OurMine » ont pris la main sur le compte Twitter de l’ex-PDG du réseau social, Dick Costolo.

Les comptes Twitter & Pinterest de Dick Costolo, ex-PDG du réseau social ont également été piratés

Le groupe de hackers russes  » OurMine Team » a piraté le compte Twitter de l’ex-PDG du groupe, Dick Costolo, une action qui n’est pas sans rappeler celle menée contre Mark Zuckerberg, CEO de Facebook. Dixk Costolo s’est fait pirater ses comptes Twitter et Pinterest ce dimanche 19 juin 2016. Quatre messages signés par @ourmine1337 ont été envoyé ce dimanche depuis le compte personnel de l’ex-CEO de Twitter.

hack-dick-costolo-650x520

Dans la soirée, Dick Costolo a indiqué que les pirates n’avaient pas eu directement accès à son compte, mais à un service tiers. C’est le même groupe de pirates qui a hacké les comptes de Mark Zuckerberg récemment. Une sorte de jeu pour les hackers, qui ont expliqué vouloir « enseigner » aux utilisateurs comment sécuriser leur compte mais qui alerte sur la manière dont ils sont parvenus à accéder à ce compte. Le groupe de pirates n’a pas attaqué directement le compte Twitter ou Pinterest de Dick Costolo mais des services annexes. Il avait donné l’autorisation à ce service tiers d’accéder à son compte Twitter, une aubaine pour les pirates du collectif OurMine Team.

Mark Zuckerberg avait également été victime d’un piratage de ses comptes en début de mois

Le piratage des comptes de Mark Zuckerberg, CEO de Facebook avait également été revendiqué par OurMine Team , qui prétendait dans ses tweets donner aux gens des «  leçons  » de meilleure sécurisation de leurs comptes. Les comptes Twitter, Pinterest du patron de Facebook avaient fait l’objet d’une attaque le 5 juin dernier. Il utilisait le mot de passe « dadada » sur ces deux comptes, le même qu’un compte LinkedIn piraté en 2012. Selon diverses sources, il n’aurait pas alimenté son compte Pinterest depuis quelque temps et ne se rendait plus sur Twitter depuis plusieurs années.

Le groupe de hackers aurait, selon le tweet publié, trouvé une faille au sein du réseau professionnel LinkedIn. Des centaines de millions de comptes seraient vulnérables et auraient été piratés. Les diverses informations recueillies auraient ensuite été diffusées au sein du dark web, le Web profond, qui est utilisé par les pirates pour dénicher des données sensibles. Si vous souhaitez savoir si votre compte a été piraté, il suffit de se rendre sur la page suivante et d’entrer un nom d’utilisateur ou une adresse email associée à l’un de vos comptes pour voir si ce dernier a fait l’objet d’une attaque. Il est également fortement recommandé de ne pas faire comme Mark Zuckerberg et d’utiliser un mot de passe différent pour chaque compte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here