La plateforme Facebook Messenger dispose désormais de plus de 11 000 bots qui peuvent converser avec les utilisateurs. Le réseau social a également ouvert un SDK pour que les développeurs puissent proposer leurs propres bots et agents conversationnels.

Facebook enrichit sa plateforme Messenger avec des nouvelles fonctionnalités pour ses 11 000 bots

Facebook enrichit son outil Messenger Platform, qui comprend plus de 11 000 bots, un outil permettant aux développeurs tiers de proposer leurs propres bots afin qu’ils soient disponibles sur Facebook Messenger. David Marcus, responsable de Facebook Messenger a récemment précisé que la plateforme disposait de plus de 11 000 bots.

Facebook-Messenger

David Marcus a également indiqué que ce sont plus de 23 000 développeurs qui se sont inscrits sur la plateforme, ce qui représente un réel succès. Les bots qui sont acceptés par le réseau social sont ceux qui respectent la charte décrite par Facebook, notamment au niveau des règles de confidentialité. Facebook conserve un droit de regard sur les bots proposés par les développeurs tiers. Le directeur de Facebook Messenger a poursuivi en indiquant que des solutions existent pour réguler la bonne utilisation des bots, qu’il est possible de les bloquer et d’être alerté lorsqu’ils sont trop souvent désactivés. Les utilisateurs peuvent, de leur côté, désactiver les notifications et bloquer les bots. Les anciens bots n’étaient pas tous de bonne qualité, les nouveaux devraient l’être sans problème.

Le responsable a également indiqué que l’arrivée de l’assistant personnel Facebook M serait réalisée dans les trois années à venir. Divers travaux seraient effectués à ce sujet. Cet assistant a été annoncé l’an denier et une intégration au sein de serveurs devrait être réalisée dans les prochaines années. Le groupe va utiliser l’intelligence artificielle et les ressources humaines nécessaires pour répondre aux demandes des internautes et des questions formulées en langage naturel. C’est à l’occasion du salon Viva Technology que David Marcus a évoqué cette nouveauté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here