Facebook lance une option au sein de son réseau social permettant de signaler des contenus suicidaires. Ces derniers seront traités par une équipe spécialement formée.

Facebook met en place un bouton d’alerte « suicide » en France

Le plus grand réseau social du monde, Facebook, vient de lancer ce mardi dans l’hexagone, un bouton dédié à la prévention des contenus ou comportements suicidaires détectés au sein de son réseau social. Facebook veut s’investir dans la prévention du suicide et déploie un outil, permettant à ses utilisateurs de signaler un message d’un ami qu’ils estiment à risque suicidaire. Cette option fonctionne aux USA depuis le mois de février dernier ainsi qu’en Angleterre et va être déployé à l’international.

facebook-suicide-660x393

Le groupe de Mark Zuckerberg indique dans un communiqué que « si quelqu’un sur Facebook remarque une menace directe de suicide ou d’automutilation, nous l’encourageons à contacter les urgences immédiatement. Nous lui fournissons également des options permettant de prendre contact avec l’ami qui l’inquiète, de s’informer sur les moyens de lui venir en aide, et de nous signaler tout contenu qui lui semblerait troublant. » Pour permettre de répondre aux alertes qui seront envoyées, le réseau social a mis sur pied une équipe spécialement formée. Une fois l’alerte envoyée, l’équipe Facebook qui est disponible 24h/24 et 7 jours sur 7 prendra le relais. Une page d’aide existe également sur Facebook.

Le bouton d’alerte se situe au niveau du traditionnel système de signalement d’une publication. Après avoir cliqué sur « signaler la publication », et « je pense que cela n’a rien à faire sur Facebook », on peut voir la mention « c’est menaçant, violent ou suicidaire ». Il suffit de cliquer sur cette mention. Une fenêtre s’ouvre et propose plusieurs solutions, de proposer de l’aide ou une assistance à la personne en question, ou d’en parler à une personne de confiance. Les équipes de Facebook peuvent également entrer dans la requête et vous donner des conseils en prévention contre le suicide pour vous épauler pour venir en aide à la personne en détresse ou d’intervenir directement auprès de l’ami signalé comme ayant un comportement ou un risque suicidaire. Rappelons qu’en France, l’Observatoire national du suicide compte environ 10 000 décès par an, soit 25 personnes quotidiennement et environ 250 000 tentatives.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here