Selon IHS, le prix total des composants du nouvel iPhone SE est évalué à 140 euros environ.

L’iPhone SE : une valeur brute de 140 euros selon IHS

Officialisé le 14 mars dernier à l’occasion d’une keynote dédiée, le nouvel iPhone SE d’Apple est désormais disponible en boutiques. Rappelons que le dernier smartphone signé Apple, se veut un savant mélange d’iPhone 5 (pour le look) et d’iPhone 6S (pour les caractéristiques principales). Evidemment, ce nouvel SE n’intègre pas certaines technologies comme le 3D Touch ou encore le Touch ID V2, qui restent exclusives au smartphone haut de gamme du groupe de Cupertino.

Apple-iphone-SE-bis2

Comme à son habitude, le cabinet IHS a pris un malin plaisir à désosser le dernier smartphone Apple, afin, non pas de tester un quelconque composant, mais simplement de déterminer le prix de revient du terminal. Un prix qui ne concerne évidemment que les tarifs des composants en eux-mêmes, et qui ne prend donc pas en compte toutes les dépenses tierces, liées notamment à la logistique, au marketing, au développement… Il s’agit simplement de déterminer le prix « brut » d’un iPhone SE, en fonction de la valeur de ses différents composants.

Ainsi, les matériaux utilisé pour la mise au point de l’iPhone SE auraient une valeur totale de 140 euros environ. Rappelons que le smartphone est proposé à partir de 489 euros sur la boutique d’Apple. Pour IHS, le composant le plus cher reste l’écran, évalué à.. 20 dollars. A titre de comparaison, l’iPhone 6S avait pour sa part été évalué à 170 euros par ce même cabinet IHS. A noter que le cabinet souligne que c’est certainement au niveau de la mémoire flash qu’Apple réalise la plus grosse marge. En effet, si l’iPhone SE est proposé à 489 euros en version 16 Go, il grimpe à 589 euros en version 64 Go. Pourtant, en production, la puce 64 Go ne coûterait que 10 euros de plus que la puce 16 Go…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here