Les « bots » ou robots sont des programmes qui peuvent échanger avec des utilisateurs à l’aide de l’intelligence artificielle. Ils seraient en train d’envahir le Web, au service des internautes.

Facebook Messenger

Des bots au service des entreprises et des consommateurs

Commander une place de cinéma, réserver un taxi ou un billet d’avion, se faire livrer une pizza à domicile, jusqu’à présent, vous utilisiez votre smartphone ou Internet pour passer une commande. Désormais, les « bots » débarquent sur le Web. Ce sont des robots logiciels, qui permettront d’accomplir une tâche à votre place, comme Spring, le robot dévoilé par Facebook qui permettra de faire des courses. Il suffit d’indiquer son budget et ses mensurations, Spring fait le reste. Il vous envoie un reçu et se charge du suivi de votre colis.

Les « bots » sont également dédiés à interagir avec les utilisateurs et plus précisément les mobinautes. Ils permettent de discuter avec eux, et prennent dans ce cas, le nom de « chatbot ». Ce sont des programmes, sous la forme d’algorithmes, dotés d’intelligences artificielles qui discutent avec les utilisateurs et permettent également de créer des interactions entre les mobinautes et les entreprises. Ces robots réalisent des tâches automatisées et peuvent converser avec des êtes humains. Etant donné que 75% des mobinautes utilisaient une messagerie en 2015, ces robots sont en train d’être intégrés au sein de ces applications.

klm sur messenger for business

De nombreuses entreprises sont intéressées par les bots, comme Facebook pour Messenger mais également Microsoft ou encore WeChat. Les bots permettront d’interagir avec les consommateurs et de proposer des services sans avoir à quitter la plateforme sur laquelle l’utilisateur se trouve. David Marcus, vice-président chargé des messageries chez Facebook indique que nous passons plus de 80% de notre temps à utiliser uniquement cinq applications installées au sein de notre smartphone. Facebook a déjà testé ces bots avec l’intégration des services de KLM et d’Uber qui proposent divers outils pour le consommateur. L’objectif est d’insérer un robot de ce type au sein de Messenger, pour éviter de créer trois applications spécifiques pour iOS, Android et Windows. Un seul bot permettra de tout gérer et de toucher l’ensemble des utilisateurs. Facebook a également créé son magasin de bots à destination des entreprises où chaque société va pouvoir créer son bot sur Messenger.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here