La start-up Française Withings reçoit 23 millions d’euros d’investissements dont 11 millions par l’Etat pour se développer à l’international.

Balance Connectée Withings

Withings est une société française qui développe et commercialise des objets connectés destinés au monde de la sante. La Banque publique d’investissements (BPI) a décidé d’investir dans cette start-up de manière significative en apportant la somme de 11 millions d’euros. Withings bénéficiera également de l’apport de 12,5 millions d’euros par le biais de trois investisseurs privés, 360 Capital Partners, Ventech et Idinvest Partners. Soit un total de 23,5 millions d’euros destinés à son développement à l’international.

Le High Tech au service de la santé

Ces fonds vont permettre à Withings d’accélérer son développement et de développer ses recherches. Cette entreprise de 80 employés a été créée en 2008 par les deux ingénieurs Eric Carreel et Cédric Hutchings, qui ont participé au développement de la Livebox d’Orange. Withings dispose de bureaux à Issy-les-Moulineaux, mais aussi à Boston et Hong-Kong. Son produit-phare est une balance médicale connectée en Wi-Fi mesurant outre les constantes habituelles, le rythme cardiaque et la qualité de l’air, un babyphone connecté et « pulse » un boîtier permettant de suivre votre activité physique quotidienne. « Withings est une très belle société française qui se développe fortement dans un marché d’avenir, les objets connectés appliqués au secteur de la santé et du bien-être. Ces nouveaux moyens vont lui permettre d’accélérer son développement » précise Nicolas Dufourcq, Directeur Général de la BPI France.

 

Pulse, un boîtier qui suit votre activité physique quotidienne
Pulse, un boîtier qui suit votre activité physique quotidienne

 

Actuellement, l’entreprise se positionne sur un marché public mais compte développer et commercialiser ses produits auprès des entreprises puis par la suite auprès des professionnels de santé. « Aux Etats-Unis, les entreprises qui s’engagent à s’occuper de la santé de leurs salariés peuvent négocier des ristournes avec les assurances », explique Eric Carreel. La société réalise plus de la moitié de son chiffre d’affaires aux Etats-Unis. BPI a demandé que la R&D reste au sein de l’hexagone, ce qui ne pose aucun problème aux dirigeants de l’entreprise.

Babyphone commercialisé par Withings
Babyphone développé par Withings

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here