Une surprise de taille : Les deux entreprises concurrentes Microsoft et Oracle viennent de signer un partenariat pour dominer le marché du Cloud Computing.

Oracle Microsoft

Les deux sociétés ont décidé d’avancer ensemble pour développer un partenariat stratégique dans le développement du Cloud d’entreprise et de proposer un panel de services à leur clientèle et une meilleure flexibilité.

Une rivalité historique mise à la corbeille

Ainsi, les clients d’Oracle se verront proposer de migrer vers les serveurs de Windows Hyper-V ou Windows Azure. Ils pourront profiter d’un transfert gratuit de leurs licences Oracle vers Windows Azure et d’une nouvelle licence mobile. Microsoft serait sur le point d’installer de nouvelles versions pré-configurées d’Oracle Database et de Serveur Oracle Weblogic pour ses clients dépourvus de licences Oracle et ajouter de nouvelles infrastructures au niveau de ses serveurs.

« Nos clients pourront désormais tirer parti de la flexibilité de nos solutions uniques de Cloud hybride pour leurs applications, middleware et base de données Oracle, comme ils ont pu le faire pendant des années sur Windows Serveur » se félicite Steve Balmer dans un communiqué.

 

Oracle Microsoft
Oracle Microsoft

 

Compatibilité

Au niveau de la compatibilité, Hyper-V et Azure sont déjà opérationnels mais les deux géants Américains du logiciel comptent bien développer leur partenariat afin de rendre l’intégralité des services Oracle compatibles avec Windows Azur ainsi que le support Java. Un communiqué commun précise que les clients pourront disposer d’Oracle Linux.

« Nous nous engageons à fournir d’avantage de choix et de flexibilité aux clients en offrant de multiples options d’installation pour nos logiciels, en interne comme dans les réseaux dématérialisés publics, privés ou hybrides », a ajouté le président d’Oracle, Mark Hurd

Plutôt que de se battre l’un contre l’autre, Oracle et Microsoft ont préférés travailler ensemble afin de mieux contrer l’émergence des concurrents. On notera cependant qu’Oracle souhaite développer d’autres partenariats avec Netsuite et Salesforce.

Cette alliance arrive au meilleur moment pour Microsoft qui avait du mal à développer son Cloud Azure et pour Oracle, troisième mondial du secteur qui avait du mal à faire décoller les ventes de ses logiciels au premier trimestre et qui enregistre une chute de son cours boursier.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here