Apple serait en ce moment même en train de négocier la sortie de son
téléphone au Japon, en compagnie des deux plus gros opérateurs
nippons que sont SoftBank et NTT DoCoMo.

iPhone au Japon, NTT où SoftBank ?
C’est donc le New-York Times qui vient d’affoler plus d’un geek japonais, en annonçant que Steve Job himself avait récemment rencontré Masao Nakamura, actuellement CEO de NTT DoCoMo pour une éventuelle sortie de l’iPhone sur le sol japonais. Le même journal ajoute également que M. Jobs a fait d’une pierre deux coups en passant dire « bonjour » au N°3 de SoftBank sans oublier de mentioner que des cadres des deux opérateurs avaient déjà fait quelques visites à Cupertino.
 
Les japonais sont prêts pour l’iPhone
Pour Apple, conquérir la 2ème économie mondiale avec son iPhone, est plus que vital. Non pas seulement à cause d’une très forte concentration de Mac Addict (OSX dépasse le nombre de ventes de Vista en licence OEM) avec une très large base d’iPod fans, mais par son énorme marché de plus de 100 millions d’utilisateurs achetant en moyenne un nouveau téléphone tous les ans. Surtout que, Selon le NYT, « les clients japonais sont prêts à dépenser des sommes pour des téléphones hors de prix, ayant des possibilités avancées en terme de télévision et de musique« 
 
SoftBank veut son iPhone
Même si SoftBank se montre le plus intéressé, il semblerait que l’habitude d’Apple de lorgner principalement sur les leader du marché fasse pencher dangereusement la balance pour NTT DoCoMo, opérateur surpuissant notamment avec son monopole sur l’iMode. Par contre, il semblerait que le deal soit assez sensiblement différent surtout du côté du pourcentage de l’abonnement à reversé à Apple. En effet, selon une source propre à Reuters, Apple ne ce serait vu proposer « que » 10% sur chaque abonnement alors que O2 ou Orange en reversent 30.
 
l’iPhone toujours pas en Chine
La stratégie d’Apple est facile à deviner, négocier un maximum de reversement par abonnement avec NTT et, en cas d’échec, se rabattre sur SoftBank qui sera peut-être plus disposé de ce côté-là, mais avec une base de clients existants plus modeste. Il faudra tout de même qu’Apple soit plus que vigilant sur ce qu’il demande, cette stratégie lui coûtant pour le moment le marché chinois, où toutes les négociations avec China Mobile et China Unicom se sont soldées par un échec cuisant, repoussant la sortie de l’iPhone à presque 2009.
 
iPhone au Japon = iPhone japonais ?
Pour finir, une question demeure : sachant que les normes GSM, GPRS (et donc EDGE par la même occasion) sont inexistantes au Japon, que l’UMTS est déjà en phase de maturité, voire en fin de vie et que NTT & SoftBank ne propose que du W-CDMA, quel type d’iPhone Apple va-t-il proposer au Japon ? Il serait économiquement non viable de faire construire un iPhone spécial Japon, même avec un si gros potentiel d’acheteurs. Comme d’habitude, Zone-Numerique suit de prêt cette affaire et ne manquera pas de répondre à cette très intéressante question.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here