Un beau, très beau boîtier qui renferme un écran gigantesque de 3″ et un capteur Fuji 5 mégapixels. Voilà déjà pour planter le décor de ce Fuji Finepix V10. Son zoom optique 3,4x (38-130 mm) saura-t-il exploiter le capteur Fuji ? Le capteur est-il à la hauteur de la réputation de ses grands frères plus experts comme le Finepix F11 ou F30 ? Découvrez notre test pour y trouver les réponses à ces questions.

Test du Fuji Finepix V10Fuji V10 – Design
Le FujiFilm Finepix V10 est agréable au toucher comme au regard. Son côté un peu carré est adouci par des lignes agréablement adoucies. La présence d’un revêtement satiné et de parties chromées plus brillantes confère à ce V10 un look d’enfer. L’appareil est très plat. Compact, il se fera oublier dans une poche : il ne fait que 150 grammes sans batteries et 185 grammes avec. Fuji a su garder la compacité de l’appareil malgré un écran 3″.

Finepix V10 – Ecran 3″
En effet, le tour de force de Fuji, sur ce Finepix V10, aura été d’implanter un écran 3″, ce qui peut être qualifié de géant à l’heure actuelle. En effet, longtemps, 1,8″ ou 2″ auront été la norme, puis, récemment les écrans 2,5″ se sont plus ou moins généralisés. Dès lors, un écran 3″ garde un avantage certain et procure un confort de visée accru. Ce confort est aussi à mettre sur le compte de la résolution importante de l’écran et de ses 230 000 pixels. Par contre, comme souvent lorsqu’un appareil possède un grand écran, le viseur optique a été sacrifié. Il faut dire que lorsqu’on regarde l’appareil de dos, on se demande bien où Fuji aurait pu le mettre et il faut aussi avouer qu’avec un bel écran 3″, on est moins enclin à utiliser le viser optique. Cependant, dans les cas de fort ensoleillement, le viseur optique fera toujours mieux que n’importe quel écran « ultra bright super luminance plus high contrast HD QF Ultra angle ».

Test du FujiFilm Finepixe V10Test Fuji V10 – Ergonomie
Un bel écran de 3″, c’est bien, c’est même très bien, mais forcément, il faut lui faire de la place…. et Fuji a minimisé au maximum le nombre et la taille des boutons du V10. Pour piloter l’appareil, il faudra se contenter d’une seule rangée de boutons assez petits sur l’arrière, complétée par le bouton F (qui donne accès à un menu contextuel de réglage des paramètres disponibles en fonction du mode). La commande du zoom, de manière très classique est caractérisée par le petit levier qui entour le bouton de déclencheur. Mieux vaudra avoir de petits doigts pour faire obéir le V10 sans encombre.

V10 – Batterie Lithium
La batterie Lithium est un choix judicieux sur un ultra compact. La batterie du V10 est minuscule et légère avec ses 35 grammes mais confère tout de même une autonomie de 170 photos environs et ce, malgré la présence du grand écran de 3″, fort consommateur d’énergie. Cette performance est assez bonne, mais l’autonomie du V10 ne vous suffira pas pour couvrir toutes vos vacances. Prévoir des rechargements réguliers de l’appareil.

test du Fuji V10Fuji V10 – Objectif et qualité d’image
Le zoom optique couvre une amplitude de 3,4x ce qui est déjà très confortable sur un appareil aussi compact. Fuji n’a pas pris le parti des objectifs périscopiques comme on les trouve chez certains concurrents sur les appareils numériques ultra compacts. Avec un objectif de conception plus classique, on y gagne généralement en qualité optique et il semble que ce soit le cas avec le Fuji V10 qui offre des performances optiques très correctes avec une distorsion moyenne, assez limitée et un piqué très bon, à mettre au crédit du zoom certes, mais également du capteur Fuji 5 mégapixels. Cette résolution est notre résolution préférée pour un compact. Ne pas oublier que deux trois ans en arrière, 5 mégapixels étaient une résolution de luxe qui permettait de beaux tirages A3. Ce qui était vrai hier l’est toujours. Pas besoin de fondre sur des ultra compacts 8 voire 10 mégapixels. Ça ne sert à rien si ce n’est à gonfler le bruit électronique du capteur. La qualité d’image du V10 est vraiment bonne, c’est une de ses qualités principales. Par contre, le zoom, équivalent 38-130 mm aurait gagné en polyvalence en offrant une focale plus large en grand angle quitte à réduire la longueur du téléobjectif. Mais ce travers est une constante sur les appareils compacts et plus encore chez les ultras compacts.

Test Fuji Finepix V10 – Capteur et bruit
Fuji est connu pour produire des capteurs dont la particularité est de pouvoir monter en sensibilité sans que les photos ne soient gâchées par le bruit électronique parasite. Le capteur du V10 ne mesure que 1/2,5″, dès lors, sa petite taille le rend plus sensible au bruit que l’excellentissime capteur qui équipe les Fuji F10, F11 et maintenant F30. Ainsi, si le V10 fera mieux que les concurrents en termes de bruit, il demeure en retrait de ses grands frères Fuji. Avec le V10, le 400 ISO sera grainé mais acceptable quand un concurrent sera souvent inexploitable à 400 ISO. Par contre, si le bruit vous gène vraiment, et on le comprend, il faudrait plutôt voir du côté du Fuji F30, doté de performances vraiment exceptionnelles de ce côté là.

Fuji V10 – Fonctions photos
Si nous apprécions vraiment la disponibilité d’un ratio 3:2 (soit un format homothétique au 10×15 cm) pratique pour les tirages sans recadrage ou pour les albums ou encore pour assurer une certaine continuité avec vos photos argentiques, nous regretterons l’absence d’automatismes débrayables. Mais encore, la majeure partie des ultras compacts sont comme le V10 : tout auto. Vous ne pourrez pas faire de balance des blancs personnalisés avec le Fuji V10 hélas. Vous aurez par contre accès aux désormais traditionnels modes scènes. Le flash offre un mode dans lequel avec une seule photo, vous en prenez en fait deux : une en lumière ambiante et une au flash. D’autres modes flash peuvent donner des résultats intéressants. A expérimenter.

Test du Fujufilm Finepix V10 – Conclusion
En conclusion de ce test du Fuji Finepix V10, on applaudira sa qualité d’image grâce à sa résolution de 5 mégapixels que nous jugeons idéale et à l’objectif 3,4x. Le design très réussi côté look a su trouver la place pour un écran 3″, très confortable, mais l’ergonomie s’en ressent quelques peu. Heureusement, le V10 est fait pour être utilisé en mode automatique ou en mode scène et le recours aux boutons et divers réglages sera plus rare qu’avec un appareil expert, ce que certains regretterons.

 
En savoir plus et comparer les prix du Fuji Finepix V10.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here