FujiFilm sort un appareil d’un genre bien particulier avec ce reflex numérique FinePix S3 Pro UVIR. En effet, ce S3 amélioré est capable de photographier dans les domaines du spectre ultraviolet et infrarouge. Il a été spécialement conçu pour des applications scientifiques, médicales ou des expertises légales devant servir à la police scientifique. Les inspecteurs de police du monde entier pourront, dès septembre au Etats-Unis, photographier des éléments invisibles à l’oeil nu pour un tarif de 1800 dollars environ. Est-ce une manière de terminer les stocks de S3 en vue d’une éventuelle annonce d’un Fuji S4 Pro à la Photokina ?

Fuji S3 Pro UVIRFujifilm S3 Pro UVIR – Ultraviolet et Infrarouge
Cela fait bien longtemps que les différentes brigades de police scientifique dans de nombreux pays utilisent la photo infrarouge et ultraviolet pour capturer des détails invisibles à la vision humaine comme un reliquat de poudre de revolver, des gouttelettes de sang ou des pages d’écriture altérées par le temps ou brulées. Le Fuji S3 Pro UVIR devrait faciliter ce type de recherches.

Fujifilm FinePix S3 UVIR – Capteur surdoué de nature
Selon FujiFilm, c’est presque par hasard que ce S3 Pro UVIR est né. En effet, c’est en faisant des tests en laboratoire que les ingénieurs Fuji se sont aperçu que le capteur pouvait être poussé jusque dans l’infrarouge et l’ultraviolet de part sa superbe dynamique. On en vient même à se demander si cet appareil ne serait pas un coup marketing destiné à renforcé l’image d’exception des technologies de capteurs FujiFilm auprès du grand public. D’ailleurs, le volume de ventes de cet appareil ultra spécialisé devrait être très réduit.

Fuji S3 Pro UVIRFujifilm S3 UVIR – Capteur Super CCD
Le plus étonnant dans ce reflex c’est qu’il embarque un capteur doté de la même technologie que ses congénères destinés à la photo traditionnelle : le capteur Super CCD SR II. Ce capteur est doté d’une dynamique d’exposition 4 fois plus importante que les capteurs plus classiques grâce à la juxtaposition de pixels de taille différentes spécialisés dans les hautes lumières pour certains et les basses lumières pour d’autres. Sa résolution est de 6,17 mégapixels S et de 6,17 mégapixels R. Un autre avantage de l’utilisation de ces deux types de photosites sur un même capteur réside dans le bon signal signal/bruit offert ar cette technologie évitant ainsi les parasites désagréables qui envahissent souvent nos photos en basse lumière.

Fuji S3 Pro UVIR – Quel objectif ? Bientôt le S4 Pro ?
Il demeure quelques interrogations au sujet de ce boîtier car les traitements multicouche réalisés sur la majeure partie des objectifs empêchent de photographier dans ces parties du spectre. Peut-être les inspecteurs équipés de S3 Pro UVIR devront-ils faire les marchés aux puces pour trouver les bonnes optique ? On peut aussi se demander si un appareil si spécialisé construit sur le déjà « vieux » de 2 ans boîtier S3 Pro (lui même dérivé d’un vieux boîtier Nikon) ne servirait pas écouler les stocks de ce boîtier pour dégager le terrain à un nouveau reflex pro Fuji S4 Pro ? Pures spéculations…

Comparer les prix du S3 Pro sur notre comparateur de prix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here