Les conditions de travail chez Pegatron, un des fournisseurs d’Apple sont critiqués. L’association China Labor Watch qui avait déjà dénoncé la pénibilité du travail des ouvriers de Foxconn pointe du doigt Pegatron, l’assembleur des futurs iPhone 5C.

Apple Logo Gris clair

Pegatron est un assembleur de la marque à la pomme. Ce groupe taïwanais qui comprend 70 000 employés violerait des promesses prises par Apple au niveau de la sécurité et de l’hygiène de vie inadmissible selon l’association China Labor Watch. L’entreprise asiatique intimiderait ses employés en leur confisquant leurs papiers d’identité ou leurs cartes bancaires. Ces pratiques sont contraires à la législation du travail en Chine et en contradiction avec les engagements sociaux définis par Apple.

86 violations de droit du travail notifiées

La firme de Cupertino affirme avoir contrôlé le groupe Petragon à maintes reprises depuis 2007  (15 fois en 6 ans). D’après le rapport de contrôle les employés travailleraient 46 heures par semaine ce qui rentre dans le code du travail local. Apple a demandé à Petragon de cesser sur le champ la rétention des documents d’identité et ouvre une enquête. Trois usines vont être auditées par le groupe américain. Celle de Shangaî, où sont fabriqués les iPhone, celle de Ritang pour des parties du Mac et celle de Suzhou. L’association China Labor Watch a indiqué que 86 violations de droits étaient notifiées dans 15 catégories, toutes constatées lors de 200 entretiens menés entre mars et juillet 2013. Des enquêteurs mystères ont également été envoyé dans les usines. Parmi les problèmes rencontrés, on note des cas de pollution, des problèmes de sécurité sur le poste de travail, des falsifications d’heures supplémentaires, des discriminations à l’embauche, des problèmes de salaires. L’excès d’heures travaillées atteindrait 69 heures selon l’ONG. De plus, de nombreux travailleurs de ces usines n’auraient pas 18 ans, certains recrutés en tant que stagiaires. Le groupe de Cupertino interdirait le recours à des mineurs sur les chaînes de production. Apple va donc renvoyer des auditeurs cette semaine dans les usines concernées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here