Le fabricant Canadien de smartphone BlackBerry, a présenté vendredi une perte nette de 84 millions de dollars au premier trimestre, décevant le marché.

BlackBerry

Le constructeur canadien BlackBerry vient de publier ses résultats financiers portant sur le premier trimestre de son exercice fiscal 2014 couvrant la période de mars à mai 2013. Il annonce avoir généré 3,1 milliards de dollars de revenus soit une croissance trimestrielle de 15% (2,7 milliards). Le chiffre d’affaires affiche cependant une baisse de 84 millions de dollars,  cela s’est traduit par une perte de 13 cents par action alors que les analystes s’attendaient à un gain de 7 cents. Le lancement du Q5, premier smartphone milieu de gamme, devrait aider à propulser les ventes. BlackBerry n’a pas terminé de sortir des fonds, en particulier au niveau de ses futurs investissements pour le lancement de nouveautés durant les trois prochains trimestres. En effet, face à la rude concurrence de Windows Phone, Android et iOS, le géant Canadien doit se montrer convainquant.

 10% d’unités vendues en moins

BlackBerry a développé une nouvelle génération de smartphones et cette dernière ne représente que 40% des livraisons totales, soit 2,7 millions d’unités, a indiqué le groupe. Alors que certains analystes pariaient sur la distribution de 3 millions de nouveaux smartphones Z10 et Q10. Le prochain trimestre pourrait être décisif car l’ entreprise, qui avait annoncé l’année dernière une suppression de 5000 postes pour réduire ses coûts, précise qu’ une autre perte serait possible au deuxième trimestre à cause de la dynamique concurrentielle du marché et des investissements consentis.

Blackberry
BlackBerry

Les Playbook en chute libre

Au trimestre précédent, les pertes étaient de 94 millions mais le chiffre d’affaires quant à lui était de 2,7 milliards. D’autre part, BlackBerry a perdu 4 millions de clients sur la période. Autre mauvaise nouvelle, le PDG de BlackBerry a annoncé que finalement le nouveau système d’exploitation BB10 n’équiperait pas la tablette Playbook. « Je n’étais pas satisfait du degré de performance et de l’expérience utilisateur », a déclaré M. Heins. En effet, les ventes de Playbook ont ralenti avec 100 000 unités vendues au premier trimestre contre 350 000 au trimestre précédent.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here