Une note adressée à l’Elysée et révélée par l’Express fait douter la France sur le piratage de Sony Pictures par la Corée du Nord.

Studios Sony Pictures

Et si la Corée du Nord n’avait aucun rapport avec le piratage de Sony Pictures ?

Depuis le mois de décembre, les USA accusent la Corée du Nord d’être à l’origine du piratage de Sony Pictures mais les services de renseignements Français doutent de la véracité de ces faits. En effet, le journal l’Express a révélé ce mardi une note émise par un service de l’Etat qui a été envoyé à diverses administrations ce jeudi 29 janvier 2015.

La France doute de la culpabilité de la Corée du Nord

La note émise par un service de l’Etat, resté anonyme et envoyée à Matignon, indiquerait que les motivations avancées par les autorités américaines ne seraient pas assez fondées quant au piratage de Sony Pictures par la Corée du Nord. L’Express précise que les USA aurait souhaité montrer leur puissance au niveau de la sécurité sur le Web et de la gestion des cyber-attaques. De nombreux experts en sécurité sont cependant restés sceptiques quant aux accusations de Washington. Ces derniers pencheraient plutôt pour des salariés de Sony Pictures en quête de représailles et de vengeance.

Sony_Pictures_Entertainment

Des experts en sécurité remettent en cause les auteurs du piratage de Sony Pictures

Et si Sony Pictures avait été piraté en interne. C’est la polémique qui se fait sentir au sein des experts en sécurité informatique. Les Etats-Unis avaient ouvertement accusé la Corée du Nord d’être responsable du piratage des studios hollywoodiens Sony Pictures via une action du GOP. Mais la Corée du Nord ne serait, selon des experts en sécurité, pas en mesure d’effectuer des attaques de telle ampleur et ne disposerait tout simplement pas des infrastructures nécessaires à cette action. L’hypothèse d’un piratage de Sony Pictures de l’intérieur serait actuellement privilégiée car le virus utilisé pour infecter les serveurs de Sony aurait pu être injecté directement par des employés ou ex-employés du groupe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here